Dans un communiqué, le secrétaire d'État aux affaires intérieures a déclaré que des équipes spécialisées sont nécessaires pour soutenir, aider et transporter les patients, grâce à la distribution permanente d'une ambulance de sauvetage et de son équipage : "Cette mesure implique le paiement aux associations humanitaires de pompiers (AHB) d'une valeur journalière de 85 euros pour chaque véhicule devant être soutenu par l'Autorité nationale d'urgence et de protection civile".

Par ailleurs, le secrétaire d'État aux affaires intérieures a souligné que ce paiement de 412 AHB correspond à un montant mensuel de plus d'un million d'euros : "Le ministère de l'intérieur renforce ainsi, par la création de ces équipes spécialisées, la réponse opérationnelle des services d'incendie à la dégradation de la situation épidémiologique tout en renforçant la capacité financière des AHB".