Les troubles physiques et mentaux sont souvent inconnus. Des choses qui semblent souvent simples, peuvent être plus que ce que l'on voit. Pourquoi sommes-nous tristes ? Pourquoi avons-nous constamment des relations toxiques ? Pourquoi sommes-nous prédisposés à certains types de problèmes de santé ? Est-il possible de changer cela ? Jean-Philippe Marcoux explique que tout le monde est capable d'entamer le processus d'auto-guérison.

Selon Jean-Philippe Marcoux, nous suivons un schéma qui n'est pas le nôtre. Le même modèle a été transmis de génération en génération, par le père et la mère, les grands-parents, etc.

La création de notre structure de personnalité commence avant même la conception : "Les sentiments, les émotions, l'énergie des parents donnent forme à l'archétype du bébé. Cette charge énergétique provient de leurs parents, et d'autres types de souvenirs. Elle commence là, bien avant le moment de la naissance et se poursuit jusqu'à ce que l'enfant ait trois ans. "Le bébé prend la charge liée au système nerveux, grâce aux informations données par sa maman et son papa", dit-il. Ainsi, si la mère était frustrée par la grossesse parce que son partenaire n'est pas "le bon" et qu'elle se sentait obligée de l'épouser, le bébé le ressentira, sans faire de distinction entre ses propres émotions et l'énergie des parents. De plus, il apprendra "à gérer les choses qu'il n'aime pas mais qu'il doit faire quand même", a-t-il dit.

Personne ne s'en souvient de manière cohérente, bien sûr. Cependant, cela influencera toute notre vie : les sentiments, les goûts et les conditions de santé. Comment cela fonctionne-t-il ? Un exemple facile à comprendre que Jean Philippe Marcoux a partagé, sont les visites régulières des grands-parents du nouveau-né.

Lorsque les grands-parents rencontrent le bébé pour la première fois, ils plaisantent : "Regardez ! il ressemble à son grand-parent, il est laid comme lui", cette simple plaisanterie crée un programme qui se poursuivra tout au long de la vie du bébé avec des conséquences telles que la baisse de l'estime de soi et la croyance qu'il est en fait laid : "Le bébé est comme une éponge, il absorbe tout", a déclaré le médecin. Le bébé n'entend pas les mots et ce qu'ils signifient, mais il absorbe l'énergie.
L'archétype a également construit une option professionnelle. En d'autres termes, la famille a toujours une influence sur les choix des enfants. Chaque fois que l'enfant va à l'hôpital, qu'il voit des médecins aider les autres et qu'il entend ses parents lui dire qu'être médecin est un bon métier : "Il veut donc être médecin et il le devient, mais il sentira qu'il lui manque quelque chose, mais il ne comprend pas quoi". Il est capable d'être un merveilleux médecin, mais chaque fois qu'il va à un spectacle de danse, il veut monter sur scène, parce que pendant trois générations, ses grands-parents ont été danseurs. Il réussit sa carrière médicale, mais il préfère danser", précise Jean-Philippe Marcoux.

Comment pouvons-nous changer ces habitudes ?

Le médecin mentionne trois phrases clés essentielles pour se concentrer sur ce que nous sommes vraiment : "Je suis ce que je suis" ; "Je suis ce que je suis" ; et "Je suis ce que je suis".
"Nous avons été programmés pour regarder à travers certaines fenêtres et nous pensons que le monde n'est que cela". Cependant, le travail de Jean Philippe Marcoux est de montrer aux autres l'être humain infini que nous sommes et les nombreuses fenêtres que nous avons devant nous.
"Quand vous réaliserez que vous ne vivez pas votre vie, mais la vie du programme, vous comprendrez pour la première fois quelque chose de nouveau", a expliqué le médecin. Au moment précis, le sentiment peut être lié à la dépression, à la peur ou à la tristesse. De là naît le besoin de découvrir qui nous sommes vraiment.

Puis, après avoir commencé à vivre une vie écrite par nous "la première sensation est la joie, la seconde la paix, et ensuite nous voulons seulement partager la lumière que nous sommes et notre amour", a exprimé le médecin.
Donc, lorsque cet état d'esprit est atteint, "tout ce que nous voulons faire est de partager notre amour avec les autres". Être avec nous-mêmes et suivre notre âme, trouver le chemin que nous sommes seuls à pouvoir écrire et ensuite profiter de ce que cette individualité a à offrir.