Dix exceptions pour se déplacer entre les municipalités

Par TPN/Lusa, in Actualités · 23-11-2020 14:51:00 · 0 Commentaires

L'interdiction de circuler entre le 27 novembre et le 2 décembre et entre le 4 et le 8 décembre comporte une série d'exceptions, telles que les déplacements pour se rendre au travail, les déplacements pour raisons de santé ou d'autres raisons "d'urgence".

Selon le décret gouvernemental qui régit le nouvel état d'urgence dû à la pandémie de covid-19 qui prend effet à 00h00 le 25 novembre, il sera interdit de circuler entre 11h00 le 27 novembre et 5h00 le 2 décembre et entre 23h00 le 4 décembre et 23h59 le 8 décembre, "sauf pour des raisons de santé ou d'autres raisons d'urgence impérative".

Le décret établit 10 exceptions à l'interdiction de circuler entre les municipalités du Portugal continental, à savoir les déplacements pour l'exercice de fonctions professionnelles avec une déclaration de l'employeur ou du salarié, dans le cas des travailleurs indépendants.

Les professionnels de la santé et les travailleurs des établissements de santé et d'aide sociale, les enseignants et le personnel non enseignant des établissements scolaires, les agents de la protection civile, les forces de sécurité, les militaires et les inspecteurs de l'Autorité de sécurité alimentaire et économique (ASAE) n'ont pas besoin d'une déclaration de l'employeur pour circuler.

Les titulaires d'organes de souveraineté, les dirigeants des partenaires sociaux et des partis politiques représentés à l'Assemblée de la République et les "personnes en libre circulation délivrées dans les conditions légales" peuvent également circuler entre les municipalités, ainsi que les ministres du culte, le personnel des missions diplomatiques et consulaires et les organisations internationales situées au Portugal.

Les déplacements vers les établissements scolaires, les crèches, pour participer à des actes de procédure et assister à des services publics sont également autorisés, à condition qu'ils disposent d'une preuve de leur nomination.

Les déplacements requis pour "quitter le territoire national continental" et pour "les citoyens non résidents vers des lieux de permanence avérée" peuvent également être effectués, tels que les "déplacements pour d'autres raisons familiales impératives, à savoir les responsabilités parentales".

Le "retour au domicile" est également autorisé.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires