Enregistrement de la résidence pour les ressortissants britanniques

Par Dennis Swing Greene, in Economie · 11-12-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

Même l'année de la pandémie, de nombreux ressortissants britanniques continuent à rechercher le Portugal comme destination populaire.

Le gouvernement britannique a multiplié les avis aux citoyens britanniques qui résident au Portugal pour qu'ils aient leurs documents en règle avant le 31 décembre. Actuellement, plus de 50 000 ressortissants britanniques résident au Portugal, ce qui place le Portugal à la sixième place derrière l'Espagne, l'Irlande, la France, l'Allemagne et l'Italie. Selon les données officielles de 2019 du Service portugais de l'immigration et des frontières (SEF), 34 358 citoyens britanniques résidaient officiellement au Portugal. Les fonctionnaires du SEF expliquent que de janvier à octobre 2020, 6 469 nouveaux permis de séjour ont été délivrés à des ressortissants britanniques, pour un total de 40 827 résidents actuels. Depuis 2016, l'année du référendum de Brexit, 19 384 Britanniques se sont inscrits au Portugal. Jusqu'en octobre dernier, l'augmentation a atteint 111 %.

L'ambassade britannique à Lisbonne reconnaît qu'il y a, en fait, beaucoup plus de Britanniques vivant au Portugal que les chiffres officiels ne l'indiquent. D'ici la fin de l'année, on s'attend à ce que beaucoup plus de personnes s'inscrivent officiellement auprès du SEF. Ce qui est certain, c'est que tous devront maintenant faire face à la nouvelle bureaucratie nécessaire pour rester dans le pays en janvier 2021 et au-delà. À ce stade, l'ambassade ne dispose pas non plus d'un registre définitif du nombre de ressortissants britanniques qui ont déjà accompli toutes les démarches nécessaires.

La bureaucratie portugaise
Au sommet des préoccupations des Britanniques au Portugal se trouvent les changements à venir. L'une des raisons de la campagne publicitaire agressive visant à demander aux citoyens britanniques de s'occuper de tous les documents nécessaires est également due à la bureaucratie portugaise. Il pourrait y avoir des retards dans la programmation des services ainsi que des problèmes d'accès aux services en raison de la pandémie. L'ambassade précise que le Portugal n'oblige pas les ressortissants britanniques à demander un nouveau statut de résident conformément à l'accord actuel. Toutefois, comme beaucoup d'entre eux ne sont pas encore enregistrés, il est important que chacun se conforme à la législation pour protéger ses droits après la période de transition à la fin du mois de décembre. En octobre, l'ambassade, en partenariat avec le SEF, a lancé une campagne conjointe demandant aux Britanniques vivant au Portugal de s'enregistrer pour leur lieu de résidence avant la fin de l'année.

Permis de conduire
Vous pouvez conduire au Portugal avec un permis de conduire britannique jusqu'à son expiration. Vous devez enregistrer votre adresse au Portugal auprès des services de l'IMT dans les 60 jours suivant votre installation au Portugal. L'IMT en ligne (Instituto da Mobilidade e dos Transportes - IMT) permet d'échanger un permis britannique contre un permis portugais. Même si vous ne pouvez pas procéder à l'échange immédiatement, les citoyens britanniques disposent de 90 jours après le 1er janvier, de sorte qu'aucun examen sur route ne devrait être nécessaire.

Soinsde santé
L'accès au système national de santé portugais constitue une autre préoccupation. La couverture peut dépendre de votre statut de résident. Si les ressortissants britanniques sont enregistrés comme résidents au Portugal, ils doivent avoir pleinement accès au Service national de santé portugais (Serviço Nacional de Saúde, SNS).

Passeports
Les ambassades britanniques ne sont plus concernées si un passeport expire. Le renouvellement s'effectue désormais en ligne. L'ambassade avertit les citoyens britanniques vivant au Portugal qu'ils doivent avoir un passeport valide après le 1er janvier 2021.

Mise en œuvre
Le gouvernement britannique a mis en ligne un site web dédié intitulé "Vivre au Portugal" (gov.uk/livinginportugal ou sef.pt/en). L'ambassade indique que le gouvernement portugais est responsable de la mise en œuvre de l'accord de sortie. Les citoyens britanniques doivent veiller à ce que leurs documents soient en règle avant la fin de la période de transition.

Dennis Swing Greene est président et consultant fiscal international pour euroFINESCOs.a. www.eurofinesco.com



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires