L'éducation s'améliore au Portugal

Par TPN/Lusa, in Actualités · 23-12-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

Le nombre de jeunes qui n'étudient pas ou ne travaillent pas a encore diminué l'année dernière, avec des asymétries régionales, révèle le rapport "État de l'éducation 2019".

Selon le rapport du Conseil national de l'éducation (CNE), la proportion de jeunes âgés de 15 à 34 ans qui ne suivent pas d'études, d'emploi ou de formation(NEET) a diminué, passant de 15,2 % en 2014 à 9,5 % en 2019, selon le rapport du CNE.

Toutefois, cet indicateur est très variable dans les différentes régions du Portugal, en particulier dans le centre du pays, où le pourcentage tombe à 8,2 %.

À Madère et aux Açores, le problème est plus connu : l'année dernière, 16,4 % des jeunes étaient des classes de NEET.

Le rapport dresse un tableau du système éducatif portugais pour l'année scolaire 2018/2019 et analyse l'évolution enregistrée au cours des dix dernières années, sur la base de données nationales et de comparaisons internationales.

L'"État de l'éducation 2019" révèle que le Portugal s'est amélioré au cours de la dernière décennie dans le domaine de l'éducation et de la formation : L'abandon scolaire a diminué et davantage d'enfants fréquentent l'enseignement préscolaire.

En termes de chômage, les jeunes ont été les plus touchés l'année dernière, et avoir plus de qualifications signifie trouver un emploi plus rapidement et gagner de meilleurs salaires.

"Le groupe ayant le plus de qualifications scolaires a enregistré un revenu moyen de 85 % supérieur à celui de la population qui n'a étudié que jusqu'à l'enseignement de base, alors que dans l'UE, cette différence est de 73 %", indique le rapport.

En tenant compte des objectifs définis par l'Union européenne pour 2020, le Portugal s'est approché de celui défini pour le taux d'emploi des jeunes diplômés, avec huit jeunes sur dix (80,3 %) qui obtiennent un emploi (l'objectif de l'UE est de 82 %).



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires