Un Portugal inclusif salué par l'UNESCO

Par TPN/Lusa, in Actualités · 08-01-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Les projets d'intégration pour les étudiants handicapés développés au Portugal sont un "bon exemple à suivre".

Dans le monde, "les enfants handicapés ont deux fois plus de chances de ne pas aller à l'école", a déclaré Manos Antoninis, directeurdu Rapport mondial de suivi sur l'éducation, un organe indépendant de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) chargé d'analyser la situation de l'éducation dans le monde.

Lors de l'ouverture du symposium international "Garantir le droit à l'éducation inclusive pour les personnes handicapées", organisé par l'UNESCO, Manos Antoninis a salué le travail réalisé au Portugal, considérant qu'il "possède de bons exemples qui devraient être suivis par d'autres pays".

Le travail pour l'inclusion des enfants handicapés au Portugal a commencé il y a environ 30 ans, en 1991, et aujourd'hui "97,5 % des enfants et des jeunes handicapés sont dans ce qu'on appelle l'enseignement ordinaire", a souligné le ministre.

Pour cette mission, le ministre a attribué le "rôle principal" aux enseignants et aux éducateurs ainsi qu'à ceux qui structurent et mettent en œuvre la formation des enseignants en matière d'inclusion.

Tiago Brandão Rodrigues a rappelé que les temps actuels exigent une attention accrue : "Notre défi, en tant que gouvernements, est de réfléchir non seulement à la manière dont nous ne pouvons laisser personne derrière nous, mais aussi à la manière dont nous pouvons empêcher les étudiants de quitter l'éducation et les écoles".

L'égalité des chances et l'inclusion sociale ont été "des défis majeurs dans tous les pays pour évaluer les réponses éducatives à cette crise sanitaire", a-t-il reconnu.

"Cette pandémie représente un défi sans précédent pour nous tous et, par conséquent, plus que jamais, nous devons travailler côte à côte pour créer des politiques innovantes", a-t-il déclaré.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires