Les investissements obtenus grâce aux "visas d'or" l'année dernière ont diminué de 13 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 646,7 millions d'euros, selon les calculs de l'agence Lusa News, basés sur les statistiques du service des frontières et de l'immigration du SEF. L'année dernière, les investissements résultant du programme dit "Golden Visa" ont totalisé un peu plus de 646,7 millions d'euros, contre 742 millions d'euros en 2019. 1 182 "visas d'or" ont été attribués en 2020, soit moins que les 1 245 de 2019.