Le TAP suspend 93% des vols de février

Par TPN/Lusa, in Economie, Voyages · 05-02-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

La compagnie nationale portugaise TAP a annoncé la suspension de 93 % de ses activités en février en raison des nouvelles restrictions de voyage.

Dans un message aux employés, signé par le président du conseil d'administration, Miguel Frasquilho, et par le président du comité exécutif, Ramiro Sequeira, la TAP a déclaré que, compte tenu des nouvelles restrictions et "d'une nouvelle baisse de la demande", la société avait décidé de "suspendre" 93 % du total de ses activités - par rapport au mois de février de l'année dernière, avant le début de l'enquête.

"Le plan de vol précédent était déjà très conditionné par plusieurs restrictions et une faible demande, et indiquait une réduction de 73% de l'offre en février", a déclaré la TAP selon l'agence Lusa News.

Parmi les nouvelles mesures adoptées pour lutter contre la pandémie, citons l'obligation de présenter des tests négatifs à l'embarquement, l'imposition de quarantaines, l'interdiction d'entrée des voyageurs et des citoyens des pays les plus touchés par la pandémie, la suspension et l'interdiction des vols et le confinement obligatoire.

"À l'interdiction et à la suspension des vols relatifs aux liaisons aériennes entre le Portugal et des pays comme le Royaume-Uni, l'Angola, le Brésil et l'Allemagne, s'ajoute le nouveau cadre de l'état d'urgence portugais, qui détermine l'interdiction de sortie du territoire national des ressortissants, conformément à la tendance européenne et mondiale, et la restriction temporaire de tous les voyages non essentiels", a souligné le TAP.

Le TAP continuera d'assurer les liaisons entre Lisbonne, Porto, Madère et les Açores, ainsi qu'avec les villes qui comptent des communautés portugaises importantes (Newark et Boston, aux États-Unis d'Amérique, Toronto, au Canada, Madrid, Barcelone, Malaga, Valence, Amsterdam, Bruxelles, Genève, Zurich, Luxembourg, Paris, Nice, Toulouse, Marseille, Lyon, Milan et Rome, en Europe, et Bissau, Conakry, Dakar, Maputo, Praia, São Vicente et São Tomé e Príncipe, en Afrique).

"Nous assurerons des vols sur toutes les routes où ils sont possibles, afin de répondre à la mission de transport de nos clients vers leur pays d'origine, et nous chercherons, avec les autorités portugaises et étrangères, à effectuer des vols humanitaires et de rapatriement, chaque fois que cela sera nécessaire", a garanti la compagnie aérienne.

Le transporteur a également déclaré que toutes les réservations de vols peuvent être modifiées gratuitement.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires