Re : Camping sauvage

in Courrier · 05-02-2021 13:28:00 · 0 Commentaires

Monsieur, En tant que retraité qui vit actuellement au Portugal dans un camping-car et qui préfère le camping sauvage, je voudrais parler au nom de beaucoup d'entre nous, car il semble que beaucoup de gens ne comprennent pas.

Je suis prévenant et respectueux de la population locale dans tous les pays que je visite et je respecte la loi, les règles et les règlements de la municipalité, mais les dernières restrictions sont déroutantes.
Le but du confinement est de réduire les contacts humains, mais les autorités insistent pour que nous nous réunissions avec d'autres personnes sur les campings ou les aires de stationnement officielles. Notre but, ou celui de la plupart d'entre nous, est de rester à l'écart des gens et des virus, mais on ne nous y autorise pas.
Tout ce que nous souhaitons, c'est que les autorités locales fournissent des installations, payables à la demande, où nous pourrons vider nos déchets et refaire le plein d'eau, être autorisés à acheter de la nourriture et du carburant sans discrimination, nous ne voulons pas causer de tort ou d'inquiétude aux autres. Nous savons que certains campeurs ne font pas ce qu'ils devraient et abusent de la liberté qui leur est accordée, mais cela s'applique à de nombreux individus dans tous les domaines de la société. Des restrictions doivent être appliquées à la circulation, mais pas au stationnement de manière responsable !

Le stationnement de nuit n'affecte pas la vue, et tant qu'il ne cause pas d'obstruction ou de problème avec les plus gros véhicules autorisés à se garer à l'arrière des places de stationnement et des bâtiments, afin de ne pas obscurcir ou offenser qui que ce soit.
Parmi les solutions possibles, on peut citer l'utilisation des terrains abandonnées et des terrains vagues, qui génèrent également des revenus, des limites de temps pour empêcher les gens de dépasser la durée de leur séjour, ainsi que des règles claires pour éviter toute confusion et la reconnaissance des plaques d'immatriculation lorsque les contrevenants sont témoins.
Tout le monde est privé de sa liberté pendant la pandémie actuelle, mais cela ne devrait pas signifier des règles insensibles et des sanctions pour les personnes sensées qui ne souhaitent rien d'autre que d'être laissées en paix.
Russell Atherton,
Guia, Albufeira




Articles Liés

Catastrophes en attente
Dans Courrier - 01 Apr, 01h00

Contacts utiles
Dans Courrier - 19 Mar, 01h00

CTT
Dans Courrier - 05 Mar, 01h00

Trump
Dans Courrier - 05 Mar, 01h00

Test Covid privé
Dans Courrier - 05 Feb, 13h33


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires