Des émigrants reviennent en demandant le statut d'investisseur Diaspora

Par TPN/Lusa, in Economie · 06-02-2021 14:00:00 · 0 Commentaires

Un plus grand nombre de demandes de statut d'investisseur Diaspora, qui comprend le soutien et les incitations aux investissements au Portugal, provient d'émigrants portugais qui retournent dans leur pays d'origine.

Selon le rapport de janvier du Statut de l'investisseur Diaspora émigré (EID), une mesure envisagée dans le Programme national de soutien aux investisseurs Diaspora (PNAID) qui, entre autres objectifs, vise à soutenir l'investissement Diaspora au Portugal, 128 statuts ont été acceptés à la fin du mois dernier.

Le document préparé par le bureau du Secrétaire d'Etat des Communautés portugaises, auquel l'agence de Lusa a eu accès, indique que "le Portugal est le lieu où il y a le plus grand nombre de demandes " de déclarations du statut d'investisseur Diaspora : 23.

Ces 23 émigrants vivent au Portugal depuis moins de deux ans et émigrent depuis au mnimm un an.

Entre le 28 août 2020 et le 31 janvier de cette année, des statuts d'investisseurs Diaspora ont été créés pour les citoyens de 26 pays, la plupart en Europe (62 %), suivis par l'Afrique (16 %), l'Amérique du Nord (11 %), l'Amérique du Sud (9 %), l'Asie (1 %) et le Moyen-Orient (1 %).

Le document indique que 97 % des demandes d'EID proviennent de citoyens portugais : 77 % sont demandées par des citoyens portugais nés au Portugal et qui ont ou ont récemment émigrés et 20 % par des citoyens portugais nés à l'étranger. Trois pour cent des demandes appartiennent à des personnes qui, en vertu de la loi sur la nationalité, peuvent demander la nationalité portugaise ou sont en train de l'obtenir.

La grande majorité (92 %) des demandeurs de cette EID ont l'intention de revenir et d'investir au Portugal.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires