7 lynx ibériques relâchés cette année

Par TPN/Lusa, in Renouvelable, Actualités · 12-02-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Sept lynx ibériques, une espèce considérée comme "en danger critique d'extinction" au Portugal, seront relâchés ce mois-ci dans le pays, la totalité pour 2021

Selon un communiqué de presse de l'Institut pour la conservation de la nature et des forêts (ICNF), la saison de lâcher de lynx ibériques dans le pays a commencé le 9 février, avec la libération de deux des sept animaux, dans le cadre d'un programme qui "se poursuivra jusqu'à la fin du mois, dans la zone de réintroduction de la Vale do Guadiana".

Selon l'ICNF, les animaux à relâcher "sont nés en 2020, dans trois des quatre centres d'élevage de la péninsule ibérique".

Deux lynx mâles proviennent de El Acebuche et trois femelles de La Olivilla, en Andalousie, en Espagne, ajoute la note, précisant que deux autres lynx mâles sont nés au Centre national d'élevage de lynx de l'ICNF, situé à Silves, en Algarve.

"Les zones de lâcher définies pour 2021 ont été sélectionnées sur la base de critères techniques pour l'existence d'un habitat adéquat et la disponibilité de nourriture pour le lynx et ont compté sur la précieuse collaboration du régiment d'infanterie n°1 de Beja et de la municipalité de Mértola, qui s'est traduite par l'autorisation d'effectuer une partie des lâchers, sur des terres sous sa juridiction", précise l'ICNF.

L'institut explique que l'année 2020 a été "particulièrement favorable pour le lynx au Portugal, avec la naissance de 60 petits dans le milieu naturel et l'établissement de 18 femelles reproductrices avec des territoires stabilisés", faisant de la vallée du Guadiana l'une des "zones de réintroduction les plus réussies au niveau ibérique".

"En fait, six ans après le début de la réintroduction du lynx ibérique au Portugal, cette population connaît une croissance soutenue, avec plus de 150 animaux répartis sur près de 500 kilomètres carrés", ajoute la note.

La zone de réintroduction au Portugal a été sélectionnée en 2014, dans le cadre du projet LIFE Iberlince.

"La zone de la vallée du Guadiana comprend des territoires dans les municipalités de Mértola, Serpa et des zones adjacentes, où les lynx se sont naturellement dispersés, situées dans les municipalités d'Alcoutim, Castro Verde et Beja", ajoute le communiqué de presse.

Selon l'ICNF, "ces zones sont maintenant consolidées, étendues et interconnectées dans le cadre du nouveau projet LIFE Lynxconnect, dirigé par la CAGPyDS de la Junta de Andalucía, lancé en septembre 2020", et qui, au Portugal, réunit comme partenaires, outre l'ICNF, la Communauté Intercommunale du Baixo Alentejo et les Infrastructures du Portugal.

L'ICNF a déclaré à Lusa qu'"en 2017, grâce aux travaux réalisés par l'Espagne et le Portugal, l'état de conservation du lynx ibérique dans la péninsule ibérique a baissé d'un niveau, devenant "menacé"".




Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires