Avec la pandémie, le gouvernement a créé quelques exceptions pour les biens essentiels. Afin que vous soyez toujours au courant des mises à jours et que vous connaissiez précisément vos droits, DECO vous fourni un guide du consommateur sur les biens essentiels en temps de pandémie - électricité, gaz en bouteille, eau et communications électroniques.

Électricité
Q : Je suis malade, infecté par le Covid-19, et comme je ne peux pas quitter la maison, je ne peux pas payer les factures d'électricité et de gaz naturel. Les services seront-ils coupés à la fin de la période de préavis ?
R : Non, jusqu'au 30 juin 2021, les services d'électricité et de gaz naturel ne peuvent pas être coupés pour cause de non-paiement des factures. Mais si vous accumulez trop de factures à payer pendant cette période, nous vous conseillons de demander un plan de paiement en plusieurs versements compatibles avec vos revenus actuels.

Q : J'ai un tarif bi-horaire, mais comme ma famille passe plus de temps à la maison, je ne peux plus respecter les horaires de ce tarif car nous consommons plus d'électricité pendant la journée. Mes factures seront-elles plus élevées ? Puis-je modifier le tarif ?
R : Oui, en principe, votre facture sera plus élevée. Nous estimons que la facture d'électricité peut augmenter jusqu'à 25 € par mois dans certaines situations. Tout d'abord, nous vous conseillons de donner les relevés des compteurs aux dates indiquées sur la facture. Si vous constatez que la consommation est plus élevée pendant la journée, contactez-les et demandez un changement de tarif pour un tarif simple. Veuillez noter que cette commande peut prendre beaucoup de temps pour être mis en place, en attendant, essayez de maintenir certaines consommations dans la période basse (pendant la nuit) par exemple : les machines à laver. DECO conseille également de relever le compteur aux dates prévues sur les factures afin d'éviter des factures imprévues.

Bouteille de gaz
Q : J'ai acheté une bouteille de gaz et j'ai demandé qu'elle soit livrée à mon domicile, mais on m'a facturé des frais de livraison, sans m'en informer, et j'ai fini par payer plus que le maximum autorisé par la loi, que dois-je faire ?
R : Si vous avez acheté une bouteille de gaz entre le 18 et le 31 janvier 2021, les mêmes prix sont égaux ou inférieurs aux prix fixés par la loi. Si des frais de livraison vous ont été facturés, dont vous n'avez pas été informé au préalable, conservez la facture et déposez une plainte, sur le livre des plaintes en ligne ou par courrier électronique. Vous pouvez également envoyer votre plainte à DECO et la présenter à l'ENSE

Services de l'eau
Q : J'ai reçu une facture d'eau très élevée, l'entité est-elle obligée d'accepter le paiement en plusieurs versements ?
R : Oui, en raison de la pandémie actuelle, le gouvernement a stipulé que les fournisseurs de services de l'eau doivent préparer un plan de paiement pour les montants dus, et les versements doivent être ajustés à leurs revenus actuels. Comme pour l'électricité, jusqu'au 30 juin 2021, le service de l'eau ne peut pas être coupé pour cause de non-paiement des factures.

Télécommunications
Q : Si je suis au chômage ou si j'ai perdu une grande partie de mes revenus ou si je suis infecté par le Covid-19 et que je ne peux pas payer la facture de télécommunications, peut-on couper mon service ?
R : Non, si vous êtes en situation de chômage, si vous avez subi une baisse du revenu du ménage de 20 % ou plus, ou si vous êtes infecté par Covid-19, votre service ne peut être coupé pour cause de non-paiement des factures jusqu'au 30 juin 2021.

Q : J'ai eu une rupture de revenus de plus de 20 % et je veux annuler mon contrat de télécommunication sans pénalité, est-ce possible, et quels sont les documents nécessaires ?
R : Oui, les règles extraordinaires actuellement en vigueur, établissent que si vous êtes au chômage ou avez une baisse du budget du ménage égale ou supérieure à 20 % par rapport au mois précédent, vous pouvez, jusqu'au 30 juin 2021, demander à l'opérateur l'annulation du contrat, et aucune compensation ne peut être demandée pour le non-respect de la période de fidélisation. Vous devez envoyer à l'opérateur une déclaration qui atteste de la baisse des revenus du ménage égale ou supérieure à 20 % par rapport au mois précédent.