Optimisme en Algarve

Par TPN/Lusa, in COVID-19, Algarve, Actualités · 12-02-2021 16:34:00 · 0 Commentaires

Une réduction du nombre de cas de Covid-19 en Algarve, combinée au déploiement du plan de vaccination dans la région, a permis aux organisations sanitaires de se sentir optimistes pour la région.

Lors de la conférence de presse bimensuelle de la Protection civile, à Loulé, dans la région de Faro, le délégué régional à la santé a déclaré que la région connaît un "bon moment" avec une "baisse du nombre de cas".

Ana Cristina Guerreiro a également révélé que, dans les dernières 24 heures, il y a eu "106 nouveaux cas" et "sept décès" en Algarve.

Il y a "185 patients hospitalisés dans la région, 30 dans les unités de soins intensifs (USI)", dont 12 sont ventilés, a déclaré la fonctionnaire.

Ana Cristina Guerreiro a déclaré qu'en Algarve, le pic des cas s'est produit le "26 janvier", qualifiant cela de "pire jour" de cette troisième vague.

La déléguée régionale à la santé a également indiqué que le 4 février était le pire jour pour les hôpitaux mais a ajouté que "depuis ce temps, la pression s'est relâchée, bien que lentement".

Le fonctionnaire s'est également inquiété de la situation dans les maisons de retraite, où des épidémies sont encore enregistrées, avec actuellement "561 cas en Algarve, principalement chez les résidents, mais aussi chez certains employés".

Ana Cristina Guerreiro a également fait état d'une nouvelle épidémie apparue dans l'équipe de la police de sécurité publique (PSP) qui "soutient l'aéroport" avec "six cas confirmés", mais qui a conduit au confinement de "15 professionnels" dans une équipe d'environ "30 personnes".

Le président de l'Administration régionale de la santé (ARS), Paulo Morgado, a également souligné qu'il y a une "diminution du nombre de patients admis en soins intensifs et à l'infirmerie" dans les hôpitaux et que le nombre de tg dans la région est actuellement de "0,75, une valeur jamais atteinte auparavant", a-t-il souligné.

"Nous sommes dans une phase de forte diminution du nombre de cas qui, je l'espère, se poursuivra", a-t-il déclaré, estimant qu'il est essentiel de maintenir les mesures de lutte contre le covid-19, ce qui "réduit la pression des services de santé".

Quant au processus de vaccination, le leader a révélé que l'Algarve a reçu "11.000 vaccins", et que "plus de 5.000 personnes ont été vaccinées", ayant commencé la vaccination des personnes de plus de 50 ans avec des maladies associées et pour ceux qui ont plus de 80 ans dans deux parties de la région, qui sera étendue à "sept la semaine prochaine".

La vaccination des "600 pompiers de la région", incluse dans cette première phase, est prévue pour aujourd'hui, suivie par ce week-end de près de 750 militaires de la Garde nationale républicaine et ensuite de plus de 500 membres de la PSP de la région, a-t-il annoncé.

Concernant le processus de vaccination, la déléguée régionale à la santé a souligné l'importance de vacciner "toute la population présente sur le territoire", même les personnes considérées comme "illégales" car elle considère que cela est "essentiel" pour ne pas avoir "décalage" afin que "tous puissent être protégés".



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires