Taux de transmission de 0,77, le plus bas depuis le début de la pandémie

Par TPN/Lusa, in COVID-19, Actualités · 12-02-2021 11:21:00 · 0 Commentaires

Le taux du pays est maintenant à son plus bas niveau depuis le début de la pandémie", a déclaré le Premier ministre António Costa à la fin de la réunion du Conseil des ministres le 11 février.

"Cette diminution des nouveaux cas au cours de ces deux semaines s'est également traduite par une réduction significative du risque de transmissibilité, le fameux Rt, qui se situe actuellement à 0,77, le plus bas que le pays ait connu depuis le début de la pandémie et est très visible dans la réduction effective des nouveaux cas quotidiens, qui après une très forte croissance au mois de janvier, a connu une baisse très importante ces dernières semaines", a déclaré António Costa lors d'une conférence de presse sur la prolongation de l'état d'urgence.

Dans ce contexte, António Costa a déclaré que "le confinement produit des résultats et il faut remercier les Portugais pour le sens civique avec lequel ils l'ont accompli".

"Cependant, la situation reste extrêmement grave", a déclaré le Premier ministre, notant que le Portugal continue d'avoir au cours des 14 derniers jours un niveau d'infection de 960 pour 100 000 habitants, ce qui, selon le tableau du Centre européen de contrôle des maladies, est un niveau extrêmement grave, et que malgré la "trajectoire à la baisse" de ces dernières semaines du nombre de cas quotidiens, le niveau des admissions à l'hôpital est toujours élevé.

"Ce nombre élevé de patients hospitalisés se traduit également par un nombre très élevé de patients hospitalisés dans les unités de soins intensifs. Tout au long de cette pandémie, on nous a demandé à de nombreuses reprises quelle était la limite et chaque semaine, elle a été dépassée. Et la vérité est qu'avec un effort extraordinaire de nos professionnels et la mobilisation de toutes les ressources, il a été possible de répondre à ce qui était nécessaire", a déclaré António Costa.

À propos du "nombre extrêmement élevé de décès" que le pays continue d'enregistrer, António Costa a déclaré que le pays ne peut pas "se conformer" à des chiffres "absolument inacceptables".

"Si nous les comparons avec le nombre maximum de décès que nous avons eu lors de la première vague, lorsque nous nous sommes tous mobilisés pour lutter contre cette pandémie, avec les chiffres que nous continuons à avoir aujourd'hui, nous nous rendons compte que ces valeurs sont absolument inacceptables", a-t-il soutenu.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires