Dernière visite

Par TPN/Lusa, in Communauté, Courrier · 26-02-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

RÉDACTEUR EN CHEF, Voici une lettre d'adieu à l'occasion des derniers jours de notre probable dernière visite au Portugal.

Ma femme et moi sommes des automobilistes. Nous sommes venus pour la première fois en Algarve en 2011 en passant la plupart de notre temps à Silves. J'aimerais remercier toutes les personnes merveilleuses que nous avons rencontrées au fil des ans : les habitués du Bombeiros, John qui nous a invités à des démonstrations de gymnastique, la Casa Velha pour de superbes dîners, le bar sportif (je ne connais pas le vrai nom), la musique d'Artaska et bien d'autres encore.

Au début, nous sommes restés gratuitement sur le parking de Silves. Nous avons été informés d'une réunion de la ville où les habitants ont dit oui à notre présence. Pour ceux qui dénoncent les camping-cars, je dirai que nous avons vidé nos cassettes de toilette dans les égouts par un couvercle de trou d'homme ; nous avons pris notre eau dans un village voisin. Beaucoup de camping-caristes ont même gardé les environs propres de leurs déchets, des déchets produits par les jeunes de la région. Tout cela a changé lorsqu'une personne entreprenante a ouvert une aire payante. Il était contrarié de ne pas avoir de clients parce que nous étions tous garés gratuitement. Il s'est plaint en vain. Mais il a fini par y réfléchir et a réalisé qu'il fallait "mettre cela par écrit", et que quelque chose serait fait. Il est certain que nous avons tous été expulsés du parking. D'autres aires ont été produites pour notre usage, moyennant une redevance.

La plupart des automobilistes sont des retraités qui touchent une pension fixe. Je dois maintenant payer 250 euros par mois juste pour être ici. Cela signifie qu'il faut aller au restaurant deux fois par mois au lieu de trois fois par semaine, sortir boire un verre deux fois par semaine au lieu de cinq fois par semaine et réduire les achats à l'épicerie. L'interdiction du "camping sauvage" signifie qu'il n'y a même pas un jour ou deux pour changer. Nous adorions Bispo et Sagres. Le propriétaire du site sur lequel nous nous trouvons se porte très bien (en réduisant les changements de Covid), mais au détriment d'autres entreprises.

La goutte d'eau qui fait déborder le vase : Brexit. Je ne vais pas conduire mon camping-car sur 1500 miles jusqu'en Algarve pendant seulement 90 jours. Désolé Algarve, nous t'aimons beaucoup, mais pas tant que ça. La Costa Notalotta appelle la saison prochaine.
Michael Sproston,
Par e-mail



Articles Liés

Vert ambre
Dans Courrier - 02 Jul, 01h00

Catastrophes en attente
Dans Courrier - 01 Apr, 01h00

Contacts utiles
Dans Courrier - 19 Mar, 01h00

Trump
Dans Courrier - 05 Mar, 01h00

Test Covid privé
Dans Courrier - 05 Feb, 13h33


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires