Le Portugal prolonge le confinement de son territoire - encore une fois

Par TPN/Lusa, in Actualités, COVID-19 · 26-02-2021 12:10:00 · 1 Commentaires

Le président Marcelo Rebelo de Sousa a décrété, pour la douzième fois, l'état d'urgence au Portugal en raison de la pandémie

Dans le texte du décret, le Président de la République a défendu que "pour réussir, l'assouplissement futur du confinement doit être planifié par étapes, sur la base des recommandations des experts et de données objectives, telles que la matrice des risques, avec davantage de tests et de dépistages".

La période d'état d'urgence actuelle se termine à 23h59 le lundi 1er mars. Ce renouvellement prendra effet entre le 2 et le 16 mars.

Dans le cadre de l'état d'urgence, qui permet de suspendre l'exercice de certains droits, libertés et garanties, le gouvernement a imposé un blocage général et la fermeture d'un ensemble d'activités, depuis le 15 janvier.

Dans une déclaration au pays, depuis le Palais de Belém, à Lisbonne, Marcelo Rebelo de Sousa a averti qu'"on ne peut jamais dire qu'il n'y a pas de rechute ou de recul" dans la propagation du covid-19 au Portugal et que "les chiffres augmentent toujours plus vite qu'ils ne diminuent".

Dans un message dans lequel il déconseille d'assouplir le confinement avant Pâques pour éviter "des messages confus ou contradictoires" par rapport à cette période, le chef de l'Etat a défendu que "planifier l'avenir est essentiel, mais nous devons être prudents car les chiffres de nos jours peuvent inciter les gens à être frivoles".

"Pour citer un exemple presque classique : Une personne qui ne tire pas de leçons de l'histoire est condamnée à la répéter. Nous connaissons bien l'histoire de la pandémie de cette année. Nous ne ferons pas les mêmes erreurs. Et nous avons l'espoir - l'espoir, pas la certitude - que, si nous sommes raisonnables, le pire est passé", a-t-il dit.

Dans la première partie de son discours, le Président de la République a noté qu'"il est très tentant de défendre la nécessité de rouvrir le plus rapidement possible, et les écoles seraient le secteur le plus proposé pour le début de cette ouverture".

Marcelo Rebelo de Sousa a déclaré que, selon les défenseurs de la reprise de l'enseignement en présentiel, "il ne serait important que de garantir l'existence d'une vaccination plus rapide et plus large, qui couvrirait tout ce qui s'ouvre, à commencer par les écoles, en vaccinant plus tôt dans les écoles".



Articles Liés


Comments:

J'ai fait l'achat d'un appartement en construction en février 2020, je dois me déplacer pour signer les actes définitifs et m'enregistrer au finances
Je voulais savoir si avec un justificatif de la part de l'agence immobilière, test PCR, je pourrais passer les frontières sans problème

Par Nadia KTORZA from Porto on 06-03-2021 07:27
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires