Le Portugal et le Brésil s'unissent pour honorer les femmes militaires en mission de maintien de la paix

Par TPN/Lusa, in Actualités · 08-03-2021 17:00:00 · 0 Commentaires

Les gouvernements du Portugal et du Brésil célèbrent aujourd'hui conjointement la Journée internationale de la femme en rendant hommage aux femmes militaires engagées dans des opérations de maintien de la paix dans le monde entier.

"En cette journée internationale de la femme, le Portugal accorde une grande valeur à la présence des femmes dans les forces armées et à leur contribution unique à la paix internationale. Félicitations", a déclaré le ministre portugais de la défense nationale, João Gomes Cravinho.

L'homologue brésilien de Crazinho, Fernando Azevedo e Silva, a profité de l'événement pour exalter "le dévouement et le professionnalisme" avec lesquels les militaires des Forces armées du Brésil "servent la Nation, et qui sont une source de fierté" pour le pays sud-américain.

En ce qui concerne ses expériences dans le cadre international, le capitaine de frégate Carla Araújo, qui a fait carrière pendant 24 ans dans la marine brésilienne, a mis en avant la mission de paix qu'elle a menée en République centrafricaine et a souligné que, bien souvent, "elle ne se sentait pas capable", mais que la confiance en "ses talents, son intuition et ses capacités" était fondamentale.

"Ce rêve, je n'aurais jamais pensé que j'en serais capable, mais aujourd'hui, je lui en suis très reconnaissante. J'ai poursuivi ce que je croyais, j'ai compté sur les personnes que j'aimais et je suis beaucoup plus heureuse", a déclaré Carla Araújo.

Le lieutenant-colonel Ivana Mara, de l'armée brésilienne et qui a servi dans la mission de paix en Haïti, espère que les opportunités seront renforcées "pour les hommes et les femmes, à égalité" dans le domaine militaire.

"Je vois que de nombreuses portes s'ouvrent pour nous, les femmes. Beaucoup assument des fonctions de commandement, pour leur dévouement, pour leur capacité. Je vois aujourd'hui que les hommes et les femmes, quel que soit leur nombre, finissent par se compléter, avec de nouvelles idées, avec des visions différentes. Je pense que c'est le but, le succès de l'organisation", a déclaré à son tour le major brésilien Luanda Bastos, avec des missions au Congo et au Soudan.

Du côté portugais, le major Susana Marques, de l'armée de l'air portugaise, qui a effectué une mission de paix en Colombie, a déclaré que tout au long de sa carrière, elle s'est toujours sentie reconnue et a conseillé à toutes les femmes qui veulent s'engager dans l'armée : "faites-le sans crainte", en garantissant que l'engagement et le respect accordés au service militaire seront récompensés "dans la même proportion".

"Je sens que j'ai ouvert de nombreuses portes aux générations futures, à des jeunes gens déterminés, comme moi, qui peuvent avoir une profession et une carrière dans les forces armées", a plaidé le capitaine de vaisseau portugais Reys Santos, soulignant qu'au cours de ses 23 ans de carrière dans la marine, elle a découvert "le vrai sens du terme famille navale", où elle a trouvé "un grand esprit de camaraderie", qui a permis le succès des missions.

Le nombre total de soldats portugais dans les forces nationales déployées dans des missions internationales de maintien de la paix est de 560, dont 25 femmes. Le contingent national de la Mission de formation de l'Union européenne en République centrafricaine (EUTM RCA) est composé de 57 soldats, dont quatre femmes : trois Portugaises et une Brésilienne, selon les données de l'ambassade du Portugal à Brasília.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires