Enterrements à la campagne

in Courrier · 01-04-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

ÉDITEUR, La lecture de la lettre d'Howard Delaney Brownlow (PN du 27 mars) concernant les enterrements à la campagne m'a rappelé un incident survenu lors d'un voyage en Alaska avec mon mari.

À Kenai, on nous a dit que la vue depuis le cimetière était magnifique. Après avoir été prévenus de ce qu'il fallait faire si on rencontrait un ours, nous sommes partis. Après environ 1,5 km sur une route tranquille, avec une rivière d'un côté et une forêt de l'autre, nous sommes tombés sur un panneau "Cemetary, enquiry at the post office". Un peu plus loin, il y avait une petite bibliothèque, nous y sommes donc entrés pour demander combien de temps il restait avant d'arriver au cimetière, mais on nous a répondu : "Vous l'avez dépassé. Ce n'est pas ce dont vous avez l'habitude, les gens du coin sont enterrés sous les arbres". Une fois de plus, on nous a parlé des ours et nous avons fait marche arrière pour traverser la forêt. Je parie que vous pensez que je vais maintenant dire que nous sommes tombés nez à nez avec un ours ! Désolé, nous avons fait une demi-douzaine de pas dans les arbres puis nous avons décidé "pas question" ! C'est vraiment dommage car il aurait été intéressant de voir ce site funéraire inhabituel.

Dianne Meakin,

Tavira




Articles Liés

Catastrophes en attente
Dans Courrier - 01 Apr, 01h00

Linit 90 jours
Dans Courrier - 19 Mar, 01h00

Trump
Dans Courrier - 05 Mar, 01h00

Panneau de signalisation
Dans Courrier - 05 Mar, 01h00

Test Covid privé
Dans Courrier - 05 Feb, 13h33


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires