Marcelo parle d'un "nouveau printemps"

Par TPN/Lusa, in Actualités, COVID-19, Politique · 05-04-2021 17:00:00 · 0 Commentaires

Le Président de la République a comparé aujourd'hui la reprise des activités scolaires à un "nouveau printemps" et a appelé les Portugais à "un effort national de tous" pour éviter un recul de cette réouverture progressive.

Le jour où les élèves des deuxième et troisième cycles ont repris le chemin de l'école, le chef de l'État a visité l'École fondamentale Francisco de Arruda, à Lisbonne, en compagnie du ministre de l'Éducation, Tiago Brandão Rodrigues. Défendant le fait que "l'enseignement à distance est complètement différent de l'enseignement en présentiel", Marcelo Rebelo de Sousa a déclaré qu'"à sa manière, c'est un jour historique", qui correspond à "une page qui se tourne sans indentation, irréversible".Le président de la République a repris la devise de cette école, "de tous à tous", et a lancé un appel aux Portugais pour qu'ils "s'engagent dans cet effort national de tous pour tous" afin que les prochaines étapes du plan de déconfinement soient réalisées et que la réouverture de toutes les activités scolaires. "Par une si belle journée, cela correspond à un nouveau printemps, c'est le printemps comme saison, mais c'est le printemps au Portugal, le printemps dans les écoles", a-t-il estimé.

Avec le ministre de l'éducation à ses côtés, il a déclaré : "Nous sommes ici, symboliquement, pour dire que c'est un effort commun, en croyant que c'est une ouverture pour l'avenir". À la question de savoir s'il est acquis que les conditions sont réunies pour réaliser le plan de manque de définition du gouvernement, le chef de l'État a répondu : "C'est un effort de tous les jours". Selon lui, "tous les Portugais ont fait l'effort, ils l'ont fait en confinement, ils le font en confinement, ils l'ont fait avant la semaine de Pâques, ils l'ont fait dans la semaine de Pâques" et aussi "ils le feront dans les prochaines semaines, en respectant les règles de santé publique". "Donc, cela se fait jour après jour, en permanence", a-t-il réitéré.

Marcelo Rebelo de Sousa a souligné que la réouverture progressive "passe par le comportement de chacun" et a insisté sur le fait que le mois d'avril est fondamental : "C'est au mois d'avril que ce processus de déflation se consolide. Si cela se passe bien, quand nous arriverons au mois de mai et ensuite au mois de juin, nous aurons déjà dépassé ce qu'est le programme de déflation. C'est ce que nous voulons. C'est ce que chaque Portugais, chaque jour, vous devez penser, c'est aussi votre responsabilité. Aucun d'entre nous ne veut revenir en arrière", a-t-il ajouté. Au Portugal, plus de 16 000 personnes sont décédées à cause du covid-19 et jusqu'à présent, plus de 823 000 cas d'infection par le nouveau coronavirus à l'origine de cette maladie ont été signalés, selon la Direction générale de la santé (DGS).



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires