Visas dorés : La demande asiatique augmente avec le changement de loi

Par TPN/Lusa, in Economie, Monde, Économie, Politique, Asie · 05-04-2021 10:13:00 · 0 Commentaires

Des représentants de cabinets d'avocats actifs à Macao et au Portugal ont déclaré à l'agence de presse Lusa que la demande asiatique a augmenté au moment où la nouvelle loi sur les visas dorés est sur le point d'entrer en vigueur en janvier 2022.

"Nous avons senti ces derniers mois et aussi l'année dernière, jusqu'au début de la pandémie, une plus grande demande de la part des investisseurs", a déclaré l'un des associés du cabinet Rato, Ling, Lei & Cortés - Avocats.

"Cela fait partie de la stratégie d'avoir un bureau à Macao qui nous donne accès au marché chinois, à Hong Kong et au marché ici en Asie du Sud, et nous sentons que ces marchés ont un plus grand appétit pour investir au Portugal", alors que le bureau en territoire portugais a reçu la plupart des demandes, a souligné Pedro Cortés.

"Depuis l'approbation de la loi budgétaire de l'État de 2020, qui a permis une révision par le gouvernement de la loi sur les visas dorés, nous avons commencé à avoir des demandes de clients.

Un I Wong a déclaré que l'intérêt est principalement axé sur le marché immobilier, mais aussi sur les fonds d'investissement, en plus du transfert de capitaux vers des comptes bancaires au Portugal, l'investissement individuel moyen se situant entre 350 000 et 500 000 euros.

Pedro Cortés a souligné qu'une grande partie de la demande s'est fait sentir ces derniers temps "pas seulement pour les visas dorés", notamment parce que maintenant "les investisseurs commencent à mieux comprendre le marché et ont d'autres options" comme "D2 et D7, qui sont des investissements pour le personnel qualifié pour pouvoir s'établir au Portugal avec moins d'exigences financières".

"Notre secteur de l'immigration a été très occupé", résume l'avocat.

La fin des visas dorés pour les investisseurs immobiliers étrangers sur la côte et dans les zones métropolitaines de Lisbonne et Porto entrera en vigueur le 1er janvier 2022.

Le nouveau régime ne permettra d'obtenir un permis de séjour au Portugal qu'à toute personne qui investit dans des propriétés résidentielles situées dans les régions autonomes des Açores et de Madère ou dans les régions intérieures.

Le projet de loi contient également des modifications concernant les montants d'investissement requis, en augmentant les montants d'investissement minimum, comme lorsqu'on opte pour des transferts de capitaux (passe de 500 mille euros à 1,5 million d'euros) ou pour investir dans des activités de recherche scientifique (passe de 350 mille euros à 500 mille euros).

Pour créer une société ou obtenir un visa d'or par l'achat d'unités d'investissement dans des fonds d'investissement ou des fonds de capital-risque dédiés à la capitalisation d'entreprises, la valeur minimale passe également de 350 000 à 500 000 euros.

Les seuls investissements chinois obtenus par le biais des visas dorés ont représenté, pendant les huit années du programme et jusqu'à la fin du mois de février, plus de 2 700 millions d'euros, selon les données du Service des étrangers et des frontières (SEF).



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires