Le gouvernement va injecter 970 millions d'euros dans la TAP cette année

Par TPN/Lusa, in Actualités, Economie · 17-04-2021 16:00:00 · 0 Commentaires

Le gouvernement prévoit d'injecter 970 millions d'euros dans la PAT cette année, une mesure qualifiée de temporaire et dont l'effet sur les comptes publics s'inversera en 2022 et 2023, selon le programme de stabilité (PE)

Le chiffre figure dans un tableau des mesures invariables du document approuvé le 15 avril en Conseil des ministres et qui est entré sur le 'site' du parlement peu après minuit.

Après l'injection de 970 millions d'euros "à adopter" en 2021, le gouvernement prévoit que l'effet de 170 millions d'euros de cette opération sera annulé en 2022, estimant qu'il en sera de même pour les 800 millions d'euros restants en 2023.

Le 12 mars, le gouvernement a soumis à la Commission européenne une notification d'aide provisoire à la TAP d'un montant maximal de 463 millions d'euros, qui "permettra à la compagnie aérienne d'assurer sa liquidité jusqu'à l'approbation du plan de restructuration", a-t-on annoncé.

Dans un communiqué, les ministères des Finances et de l'Infrastructure et du Logement, ont déclaré à l'époque que, "bien que la TAP soit sous assistance au titre de l'aide au sauvetage et à la restructuration", dans le cadre de la négociation du plan entre le Portugal et la Commission européenne, "il a été accepté qu'une aide allant jusqu'à 463 millions d'euros puisse être notifiée".

"S'il est approuvé, ce montant permettra de réduire les besoins de trésorerie pour 2021 qui étaient prévus dans le plan de restructuration", ajoute la note.

La notification de cette aide permet de répondre plus immédiatement aux besoins de trésorerie de la TAP, ont précisé les deux ministères.

En conséquence, le montant des besoins de trésorerie de la compagnie contenus dans le plan de restructuration devrait être ajusté.

"Cette situation découle de la gravité particulière de l'impact de Covid-19 sur le secteur de l'aviation et de son évolution récente", a justifié le gouvernement.

En 2020, la TAP est repassée sous le contrôle de l'État, qui détient désormais 72,5 % de son capital, après que la compagnie ait été gravement touchée par la pandémie de Covid-19 et que la Commission européenne ait autorisé une aide publique pouvant atteindre 1,2 milliard d'euros à la compagnie nationale portugaise.

Six jours après la déclaration de l'exécutif, la Commission européenne a confirmé avoir reçu du Portugal une demande d'aide d'État provisoire à la TAP, que le gouvernement a annoncée à hauteur de 463 millions d'euros, Bruxelles l'examinant comme une "question de priorité".

"Séparément [de l'aide d'État de 1,2 milliard d'euros déjà approuvée en juin 2020], les autorités portugaises ont notifié une mesure de soutien à TAP dans le contexte de l'épidémie de coronavirus", a confirmé une source officielle de l'exécutif européen dans une réponse envoyée à Lusa.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires