L'apartheid de Covid-19 - suite.

in Courrier · 23-04-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Rédacteur en chef, Israël est passé cette semaine à la dispense du port du masque à l'extérieur, tandis que les magasins et les lieux de divertissement ont rouvert leurs portes, sous réserve d'un taux d'occupation maximal.

Comparez cela à la situation misérable des cinq millions de Palestiniens apatrides qui survivent dans les territoires occupés de Cisjordanie et de la bande de Gaza.

Quelque cinquante mille personnes qui possédaient des permis de travail pour travailler dans les colonies illégales et sur le territoire israélien ont reçu des doses de Moderna ou d'AstraZeneca, mais elles se verront refuser le "laissez-passer vert" qui leur permet d'accéder aux lieux publics. Les autres se sont vu refuser l'aide d'Israël dans un premier temps, au motif qu'ils sont sous la responsabilité de l'Autorité palestinienne et qu'ils devraient donc demander l'aide de Covax, à laquelle Israël ne souscrit pas. En fait, 160.000 vaccins viennent d'être livrés par Covax et la Russie a envoyé 30.000 doses de Sputnik 5. Israël n'a donné que 2 000 doses symboliques de sa réserve Moderna.

Au total, 2 983 citoyens sont morts en Cisjordanie et à Gaza. L'infection globale s'élève à 280 000 cas, dont 35 000 restent actifs et 460 sont gravement malades. Tous les lits sont occupés dans les hôpitaux du gouvernement ou de la croix Rouge, qui manquent cruellement d'installations médicales, de vêtements de protection et d'équipements de base tels que des tables et des chaises. Les soins intensifs sont rares et les équipements tels que les ventilateurs sont rares.

Depuis la mi-janvier, les riches Israéliens ont enregistré une baisse remarquable de 98 % de leur taux de diagnostic quotidien et un taux de vaccination élevé de 85 % des adultes. Ils devraient maintenant réfléchir aux enseignements du Talmud et faire preuve d'une charité compatissante envers leurs sujets serviles en libérant de leur immense stock suffisamment de doses pour couvrir le déficit palestinien.

Louez soit le Seigneur et passez les vaccins.

Roberto Knight
Cavaleiro, Tomar,
Portugal.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires