Le conseil municipal d'Almeida met en garde contre la "non-conformité" à la frontière avec l'Espagne

Par TPN/Lusa, in Actualités, Nord · 28-04-2021 16:42:00 · 0 Commentaires

Le maire d'Almeida a considéré comme une "non-conformité" le fait qu'à la frontière entre l'Espagne et la France, le déplacement des populations est autorisé dans un rayon de 30 kilomètres, alors que ce n'est pas le cas au Portugal.

"J'ai informé le gouvernement et le ministre de l'Administration intérieure de cette question, qui, selon moi, est une non-conformité et une inégalité de traitement entre les pays de l'Union européenne", a déclaré António José Machado le 28 avril à l'agence de presse Lusa.

Selon le maire d'Almeida, où se trouve la frontière Vilar Formoso-Fuentes de Oñoro, aux frontières espagnoles et françaises, les pays "considèrent la zone frontalière, la zone transfrontalière, avec une perméabilité de 30 kilomètres" et à la frontière entre le Portugal et l'Espagne "cette mesure n'a pas été appliquée".

"Je pense que c'est une mesure qui minimise un problème qui existe depuis octobre de l'année dernière, avec la fermeture du périmètre qui a été faite en Castille et Léon, et qui a été notoire. Nous n'avons pas eu de mouvement de personnes et de [demande] dans nos établissements depuis octobre", a-t-il justifié.

Le maire a estimé que si la frontière reste fermée, l'application d'une mesure qui permet la circulation des populations dans une zone de 30 kilomètres "est moins mauvaise" que de "ne pas ouvrir" la frontière.

De l'avis d'António José Machado, "c'est une mesure qui minimise l'impact très important" de la fermeture des frontières, puisque les établissements "n'ont pas eu de visiteurs depuis octobre".

Dans une question adressée au ministre de l'administration intérieure, ils s'interrogent "sur la possibilité d'appliquer un régime exceptionnel de libre circulation des populations résidentes dans un périmètre de 30 kilomètres près de la frontière terrestre entre le Portugal et l'Espagne".

Les frontières avec l'Espagne sont fermées depuis le 31 janvier en raison de la pandémie de covid-19, la circulation entre les deux pays n'étant autorisée qu'aux 18 points de passage autorisés (PPA).

La circulation entre le Portugal et l'Espagne dans les 18 PPA est limitée au transport international de marchandises, aux travailleurs transfrontaliers et aux travailleurs saisonniers attestés, ainsi qu'aux véhicules et services d'urgence.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires