Le Portugal à la pointe de la recherche de débris spatiaux

Par TPN/Lusa, in Actualités, Santé et environnement · 30-04-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Le ministre de la Défense inaugurera en mai le Centre d'opérations spatiales des Açores, dans le cadre du programme européen "Space Surveillance and Tracking (SST)" visant à détecter les objets en orbite autour de la Terre qui pourraient représenter un réel danger.

"Le 14 mai, je serai aux Açores pour l'inauguration du centre d'opérations qui place le Portugal à l'avant-garde d'un système européen et qui a une utilité militaire et civile", a déclaré le ministre João Gomes Cravinho, lors d'une visite à l'Institut des télécommunications d'Aveiro, avec lequel le ministère de la Défense a un partenariat dans le domaine de l'espace.

Le nouveau centre d'opérations sera installé dans le parc scientifique et technologique de l'île de Terceira, aux Açores, où se trouve également le premier télescope portugais dédié aux opérations de surveillance spatiale, qui est entré en service en octobre 2020.

Le système comprend également un deuxième télescope aux Açores et deux télescopes à Madère, en plus d'un télescope et d'un radar à Pampilhosa da Serra, dans le district de Coimbra.

Ces équipements fonctionneront de manière automatisée et les données respectives seront transmises au centre d'opérations qui centralisera toutes les informations.

Le projet SST est un programme européen qui vise à surveiller, caractériser et suivre les objets à proximité de la Terre qui peuvent représenter un réel danger, soit pour les infrastructures en orbite, comme les satellites, soit pour la sécurité des citoyens.

"L'espace est plein d'objets, ce que nous appelons des déchets spatiaux, qui mettent en danger les satellites et représentent un danger pour nos systèmes de communication et, par conséquent, nous devons garder le contrôle de ce qui se trouve dans l'espace", a déclaré le ministre.

Le programme SST, que le ministère de la défense nationale dirige au niveau national, vise également à renforcer les capacités du Portugal dans des domaines sensibles et technologiquement différenciés, en créant et en établissant des compétences qui contribuent à une plus grande sécurité nationale et internationale dans l'espace, et qui renforcent la présence nationale dans la politique spatiale européenne.

Outre le Portugal, le consortium européen SST comprend la France, l'Espagne, le Royaume-Uni, le Danemark, la Pologne, la Roumanie et l'Italie.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires