Les crédits aux ménages augmentent à nouveau en mars

Par TPN/Lusa, in Actualités, Economie, Économie · 02-05-2021 16:00:00 · 0 Commentaires

Le total des prêts aux ménages a de nouveau augmenté en mars pour atteindre 121 356 millions d'euros, le plus haut niveau depuis mai 2015, selon les données publiées l par la Banque du Portugal (BdP).

Selon la BdP, le 'stock' de prêts accordés par les banques aux particuliers s'élevait à 121 356,5 millions d'euros à la fin du mois de mars dernier, contre 120 958,1 millions d'euros le mois précédent et 118 856 millions d'euros en mars 2020.

Selon les données disponibles sur le " site " de la BdP, il faut remonter à mai 2015 pour trouver un stock plus important de prêts aux particuliers, et ce mois-là, ce chiffre a atteint 121 516,6 millions d'euros.

Dans les ménages, se distinguent les prêts à l'habitat qui ont poursuivi la trajectoire ascendante enregistrée depuis décembre 2019, totalisant 95 935 millions d'euros en mars, ce qui se compare à 95 530,9 millions d'euros le mois précédent et 93 179,4 millions d'euros en glissement annuel.

L'encours des prêts à l'habitat s'est établi en mars à la valeur la plus élevée depuis août 2016.

En mars, le taux de variation annuel des prêts aux particuliers pour le logement s'est établi à 3,0 %, soit une augmentation de 0,3 point de pourcentage par rapport à février.

En ce qui concerne les prêts à la consommation, en revanche, le taux de variation annuel a augmenté de 0,4 point de pourcentage par rapport au mois précédent pour atteindre -1,3 %, le montant total des prêts à la consommation s'établissant à 18 834,4 millions €, contre 18 853,7 millions € en février et 19 115,8 millions € en mars 2020.

Les prêts à d'autres fins ont totalisé 6 587 millions € en mars, soit 13,5 millions € de plus qu'en février et 6 560,8 millions € en mars 2020.

En ce qui concerne les prêts non productifs, dans le secteur des prêts hypothécaires, ils sont restés à 0,6 % en mars, comme en février et en dessous des 0,8 % du même mois il y a un an.

Quant au crédit à la consommation et aux autres prêts, les prêts non productifs représentaient 6,3 % en mars, restant également stables par rapport à février et inférieurs aux 6,7 % de mars 2020.

Les données publiées par la banque centrale indiquent également que les dépôts des particuliers dans les banques résidentes ont de nouveau atteint des niveaux record, totalisant 164 596,3 millions d'euros à la fin du mois de mars, avec un taux de variation annuel respectif de 8,2 pour cent, soit 0,7 point de pourcentage de moins que celui enregistré en février.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires