"Il n'y a pas de comparaison" avec 2017 en matière d'incendies de forêt.

Par TPN/Lusa, in Actualités, Politique · 14-05-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a déclaré que le Portugal s'est beaucoup amélioré en matière de feux de forêt après la tragédie de 2017.

À Caminha, où il a visité une action de nettoyage d'une bande de protection autour du village de Venade, Marcelo a déclaré qu'"il n'y a pas de comparaison" avec le panorama de 2017.

"Il s'est amélioré sur plusieurs points", a-t-il mentionné, faisant allusion, notamment, à la création d'une entité chargée de planifier une intervention à l'échelle globale, à de nouvelles structures, à l'admission de plus de personnel et à des "pas importants" en matière de GNR.

"Des mesures sont prises, qui devraient être accélérées, dans les corps de pompiers volontaires", a-t-il ajouté, soulignant également que les populations ont compris l'importance de la prévention : "L'idée est de prévenir, prévenir, prévenir", a-t-il fait valoir.

À l'heure où la date limite de défrichement approche, Marcelo a admis qu'en période de pandémie, il n'est pas toujours facile de s'y conformer.

"Il est naturel qu'ils aient d'autres choses en tête, mais, s'ils le peuvent, ils doivent aussi être attentifs à ce problème", a-t-il ajouté.

Lors de sa visite à Caminha, le président de la République a été accueilli par une petite manifestation contre l'éventuelle exploration du lithium à Serra d'Arga.

Marcelo a écouté les manifestants et, répétant ce qu'il avait dit la veille, il s'est dit convaincu qu'il n'y aura jamais de mine dans cette montagne, étant donné la complexité de l'application de la loi.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires