Les cas de Covid-19 à Lisbonne ne sont pas liés au tourisme

Par TPN/Lusa, in COVID-19, Lisbonne · 28-05-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Le Premier ministre, António Costa, a appelé à la prudence dans la région de Lisbonne pour éviter une nouvelle augmentation des cas, tout en soulignant qu'"il n'y a aucune corrélation" avec la réouverture du tourisme ou les célébrations des supporters du Sporting.

"Le message de prudence est un message que nous devons réitérer en permanence car il est très clair pour tout le monde que la pandémie n'a pas encore disparu. Heureusement, la vaccination a évolué à un bon rythme, mais nous sommes loin de couvrir toute la population", a déclaré António Costa.

Interrogé à l'époque sur la situation à Lisbonne et dans la vallée du Tage, où l'on a constaté une augmentation du nombre d'infections, le Premier ministre a ajouté : "Nous devrons continuer à être prudents jusqu'à ce que la pandémie soit éradiquée et la municipalité de Lisbonne n'est pas différente des 277 autres comtés du continent et, par conséquent, les règles qui s'appliquent aux 278 comtés s'appliquent également à Lisbonne".

" La situation à Lisbonne [en termes d'infections] a augmenté, bien que les informations qu'il a été possible de recueillir [...] s'expliquent principalement par un ensemble de foyers assez localisés dans une partie, l'autre partie a une localisation très définie d'un point de vue géographique ", a justifié le chef du gouvernement.

Interrogé pour savoir si cette augmentation pouvait être liée à la réouverture du tourisme dans le pays, notamment pour les touristes britanniques, António Costa a souligné qu'" il n'y a pas de corrélation établie pour le moment entre cette réouverture " et l'augmentation des infections.

"Les cas sont davantage associés aux célébrations familiales et aux conditions de logement qu'aux touristes britanniques", a-t-il déclaré.

Déjà confronté à la question de savoir si les célébrations des supporters du Sporting peuvent avoir conduit à l'augmentation du nombre de cas, António Costa a également déclaré qu'"il ne semble pas y avoir beaucoup de preuves".

"Il y a quelques cas de personnes qui, malheureusement, sont infectées et participent aux célébrations, mais sur la base des images que j'ai vues à la télévision des personnes qui participaient aux célébrations et du nombre de cas vérifiés, je dirais qu'il n'y a pas une forte corrélation là", a-t-il ajouté.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires