Le 27 mai dernier, le Gouvernement a autorisé les dépenses des ARS (administrations régionales de santé) pour l'acquisition du vaccin contre la grippe pour la saison 2021/2022.

Pour Filipe Froes, "la réservation des vaccins contre la grippe doit être faite le plus tôt possible afin de garantir un nombre de vaccins qui, de plus en plus, se font rares en raison des demandes d'autres pays".

Le pneumologue a souligné dans des déclarations à Lusa que l'une des leçons renforcées par la pandémie était "l'importance de la planification, de l'organisation et de l'anticipation", donnant l'exemple de l'Allemagne qui a fait pratiquement toute la commande de vaccins dont elle a besoin "il y a plusieurs mois".

"Nous ne pouvons pas dire que nous allons anticiper et nous préparer, puis tout remettre à un moment où nous serons limités et garder les restes", a-t-il averti.