Le travail à domicile n'est plus obligatoire à partir d'aujourd'hui

Par TPN/Lusa, in COVID-19, Actualités · 14-06-2021 13:13:00 · 0 Commentaires

Le télétravail n'est plus obligatoire à partir d'aujourd'hui dans la majorité du Portugal continental, sauf dans les quatre municipalités qui ont des taux d'incidence de Covid-19 supérieurs aux limites définies par le gouvernement.

Le deuxième confinement général, décrété au début de l'année afin de réduire la propagation de la pandémie, a conduit le gouvernement à imposer le régime de télétravail obligatoire dans tout le pays, sans avoir besoin de l'accord des travailleurs, chaque fois que leur travail le permet.

Lors du dernier Conseil des ministres, le 9 juin, et compte tenu de l'évolution de la situation pandémique, le gouvernement a décidé d'alléger cette mesure, faisant passer le télétravail du statut d'obligation à celui de recommandation, ce qui est le cas à partir d'aujourd'hui.

Les entreprises de plus de 50 employés doivent organiser les heures d'entrée et de sortie de manière déphasée, en garantissant des pauses minimales de trente minutes jusqu'à une limite d'une heure entre les groupes de travailleurs.

Seules les municipalités qui, lors de deux évaluations consécutives, enregistrent un taux d'incidence supérieur à 120 cas pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours (ou supérieur à 240 dans les municipalités à faible densité) conserveront le régime de télétravail obligatoire.

Dans ce cas, il s'agit des municipalités de Lisbonne, Braga Odemira et Vale de Cambra, ce qui signifie que les personnes qui résident dans une autre municipalité et travaillent dans l'une de ces quatre municipalités devront continuer à travailler à domicile, car la règle s'applique à la municipalité où se trouve l'entreprise.

Le télétravail reste obligatoire pour les personnes immunodéprimées et les malades chroniques.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires