Les nuitées touristiques explosent en avril

Par TPN/Lusa, in Actualités, Tourisme, Economie · 14-06-2021 14:28:00 · 0 Commentaires

Le nombre de nuitées passées au Portugal par des touristes était en avril en hausse de 510% par rapport au même mois de l'année dernière, à 946 800, la région de Lisbonne accueillant un quart de ce total, mais il était encore en baisse de 84,2% par rapport à avril 2019, avant la pandémie, selon les chiffres publiés lundi par l'Institut national des statistiques (INE).

Les données indiquent que 460 000 personnes ont séjourné dans un hébergement touristique en avril, soit une hausse de 762,6 % par rapport à avril 2020, pour un total de 946 800 nuitées. En avril de l'année dernière, le tourisme s'était pratiquement arrêté en raison de la pandémie. En mars de cette année, on a enregistré des baisses d'une année sur l'autre de 59,6 % du nombre d'hôtes et de 67,1 % des nuitées.

Les nuitées des résidents du Portugal dans les hébergements touristiques ont connu en avril une hausse de 517% sur un an - alors qu'en mars elles avaient diminué de 20,8% - tandis que celles des non-résidents ont gonflé de 496,5%, alors qu'elles avaient diminué de 86,7% en mars. Là encore, par rapport à avril 2019, les baisses sont fortes : 60,3 % et 93,5 %, respectivement.

Les recettes des établissements d'hébergement touristique s'élèvent en avril à 47,7 millions d'euros, dont 35,9 millions d'euros liés aux chambres, ces chiffres étant respectivement en hausse de 838% et 696,4% sur un an. Cependant, par rapport au mois d'avril 2019, les recettes totales ont diminué de 85,8% et celles relatives aux chambres ont diminué de 85,6%.

Dans l'ensemble des établissements d'hébergement touristique, le revenu moyen par chambre disponible (RevPAR) s'est élevé à 10,80 euros en avril - contre 7,40 euros en mars - tandis que le taux journalier moyen (ADR) par chambre occupée a atteint 61,90 euros en avril - contre 51 euros en mars - quand en avril 2019, le RevPAR et l'ADR avaient été respectivement de 45,50 euros et 81,30 euros.

En avril de cette année, la région de Lisbonne a enregistré 24,4 % des nuitées, suivie du Nord (19,7 %), du Centre (15,5 %) et de l'Algarve (14,9 %).

Au cours des quatre premiers mois de 2021, les régions qui ont enregistré les plus faibles baisses sont l'Alentejo (-38,4%), les Açores (-45,5%), le Centre (-56,7%) et le Nord (-63,6%), tandis que les autres régions ont enregistré des baisses supérieures à 70%.

Selon l'INE, pour les quatre premiers mois de l'année, le nombre total de nuitées a diminué de 70,1 % par rapport à l'année précédente, en raison d'une baisse de 39 % des nuitées des résidents portugais et de 85,6 % de celles des non-résidents.

Sur l'ensemble de ces quatre mois, les régions qui ont enregistré les plus faibles baisses du nombre de nuitées sont l'Alentejo (-38,4%), les Açores (-45,5%), le Centre (-56,7%) et le Nord (-63,6%), tandis que les autres régions ont enregistré des baisses supérieures à 70%.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires