On n'en voit pas souvent, et en fait, je n'en ai rencontré que trois - le premier était sous un rocher dans mon jardin quelque peu sauvage à l'époque, et je n'étais pas sûr que la bête était vivante - jusqu'à ce qu'un coup de bâton fasse remonter sa queue en un éclair pour me faire savoir qu'il était bien vivant et qu'il ne fallait pas le chercher !

Il existe environ 2 000 types différents de scorpions - pas tous au Portugal, heureusement - et sont collectivement appelés arthropodes et sont étroitement liés aux araignées, aux acariens et aux tiques. Ils possèdent des pièces buccales appelées chélicères (mâchoires), une paire de pédipalpes (pinces) et quatre paires de pattes. Le dard est appelé telson, et la partie aiguille du telson est semblable à une aiguille hypodermique. Le scorpion peut réguler la quantité de venin injecté, qui contient un mélange complexe de toxines affectant le système nerveux. Mais la bonne nouvelle est que sur les 2 000, seuls 30 à 40 peuvent causer des décès, et aucun d'entre eux ne vit au Portugal ! Autre élément rassurant, le venin de la plupart des scorpions n'est assez puissant que pour tuer les petits insectes ou animaux dont ils se nourrissent.

Leur taille moyenne est d'environ 2½ pouces, et leur couleur varie du jaune beige au noir, rouge ou brun, ce qui leur permet de se camoufler. Il possède également de minuscules pinces à l'extrémité de la tête qui ne sont pas venimeuses, mais servent à retenir la proie du scorpion pendant que la queue fait le travail ! Le scorpion a une apparence assez particulière, avec une queue segmentée qui s'incurve vers l'avant en direction de sa tête. Ce sont des créatures solitaires, il est donc peu probable que vous en soyez envahi.

Il peut être difficile de déterminer si un scorpion est un mâle ou une femelle. Les bébés scorpions sont connus sous le nom de scorplings (voilà une bonne question de Pub !), et les femelles les portent (25-35 d'entre eux !) sur leur dos pendant leurs deux premières semaines, donc si vous voyez des bébés, c'est certainement une femelle. La femelle ne pond pas d'œufs mais donne naissance à des scorpions vivants, et lorsqu'ils naissent, les bébés scorpions ont une carapace extérieure très souple, ou exosquelette. Parfois, lorsque la mère scorpion ne trouve pas de quoi se nourrir, elle mange ses propres bébés, mais heureusement pour eux, ce n'est qu'en dernier recours !

Les scorpions se nourrissent généralement d'insectes, mais leur régime alimentaire peut être extrêmement variable - une autre clé de leur survie dans de nombreux endroits difficiles. Lorsque la nourriture est rare, le scorpion a la capacité étonnante de ralentir son métabolisme jusqu'à un tiers du taux typique des arthropodes.

Cette technique permet à certaines espèces d'utiliser peu d'oxygène et de se contenter d'un seul insecte par an. Pourtant, même avec un métabolisme réduit, le scorpion a la capacité de se mettre rapidement en chasse lorsque l'occasion se présente - un don dont sont dépourvues de nombreuses espèces hibernantes.

Ces arthropodes robustes et adaptables existent depuis des centaines de millions d'années, et ils ne sont rien d'autre que des survivants. Ces capacités de survie permettent aux scorpions de vivre dans certains des environnements les plus difficiles de la planète. J'ai découvert que des chercheurs ont même congelé des scorpions pendant une nuit, pour les mettre au soleil le lendemain et les voir dégeler et s'en aller. Mais il y a une chose sans laquelle les scorpions ont du mal à vivre : le sol. Ce sont des animaux qui creusent des galeries. Dans les zones de pergélisol ou d'herbes lourdes, où il n'y a pas de sol meuble, les scorpions ne peuvent pas survivre.

Les scorpions, avec leurs puissants dards, apparaissent dans l'art, le folklore, la mythologie et les marques commerciales. Des motifs de scorpions sont tissés dans les tapis kilim pour se protéger de leur piqûre. Scorpius est le nom d'une constellation ; le signe astrologique correspondant est le Scorpion. Un mythe classique sur le Scorpius raconte que le scorpion géant et son ennemi Orion sont devenus des constellations situées de part et d'autre du ciel.

Un dernier fait intéressant : la plupart des scorpions brillent d'une couleur bleu-vert lorsqu'ils sont éclairés par des rayons ultraviolets ou par la lumière naturelle de la lune. Les scientifiques ne sont pas sûrs de l'utilité de cette fluorescence pour les créatures, mais certains pensent qu'elle agit comme un écran solaire ou les aide à trouver des partenaires dans l'obscurité. Pour les humains, l'un des avantages de la fluorescence du scorpion est qu'elle rend ces dards plus faciles à voir dans l'obscurité. Ce qui est parfait, que vous essayiez de les étudier... ou de les éviter !