J'ai eu le plaisir de parler avec les extrêmement talentueux Suzy Starlite et Simon Campbell, qui sont des musiciens à temps plein, vivant dans la belle Samora Correia à Santarém, depuis octobre 2020.

Le duo a formé le Starlite Campbell Band, nommé aux prix européens et britanniques de blues, en 2016 et a voyagé presque partout, se produisant dans de nombreux spectacles et festivals. Le genre du groupe est le rock et le blues britanniques du milieu des années 60 au début des années 70 et Suzy Starlite est chanteuse, auteur de chansons et joue de la basse, des claviers et de la guitare. Simon Campbell est également chanteur, producteur de disques, auteur de chansons et guitariste. Ils rayonnent d'une telle positivité dans un moment aussi difficile et leur nouveau deuxième album "The Language of Curiosity" vous parlera certainement en détail et vous laissera un sentiment d'inspiration.

Ils étaient tous deux musiciens avant de former Starlite Campbell. Suzy m'a raconté comment le groupe s'est formé en expliquant que "la façon dont nous nous sommes rencontrés était assez excitante, Simon avait déjà un contrat d'enregistrement avant que nous nous rencontrions et tournait dans tout le Royaume-Uni et j'ai pris l'autre chemin, j'ai joué du cor à l'école et à 16 ans, j'ai eu une guitare et j'étais juste poussée à écrire. Je pense qu'il y a parfois des conversations que l'on ne peut pas dire avec des mots et si on les met en forme dans une chanson, on peut mieux les faire passer aux gens de cette façon. J'écrivais des chansons et Simon a entendu quelques-unes de mes chansons et m'a aidé à monter un groupe qui s'appelait "Starlite", dont il était le guitariste. Nous avons fait des concerts en tant que groupe et nous avons fini par tomber amoureux par hasard. Simon a une profondeur dans l'âme et nous avons continué, et continuons encore, d'audacieux aventuriers ensemble, nous avons été de véritables voyageurs nomades de la musique !".

Leur nouvel album "The Language of Curiosity" sort en fanfare, littéralement puisqu'il sera disponible le 5 novembre, la nuit du feu de joie. Simon m'a dit : "Il a été facile à écrire mais l'enregistrement a été une expérience tortueuse en raison des restrictions de voyage dues à la pandémie, malgré cela, certains claviers ont été remarquablement enregistrés dans les studios Rockfield, au Pays de Galles, où Queen a enregistré Bohemian Rhapsody".

Suzy m'en dit plus sur le nouvel album : "Chaque chanson est différente et explore des questions d'actualité, nous utilisons des sons très intéressants. Nous sommes des conteurs d'aujourd'hui, nous essayons d'apporter des facettes de ce que c'est que d'être en vie aujourd'hui, comme de petites capsules temporelles, c'est pourquoi tous les sons sont si variés". Il diffère assez radicalement de leur premier album "Blueberry Pie" et "tout ce que vous entendez de nous, toutes les techniques sonnent humaines, car nous enregistrons tout en direct et en acoustique. Il y a beaucoup d'acoustique et de rock'n'roll complet qui reflète les paroles."

'Distant Land' parle de la crise des réfugiés, qui est bien sûr un problème mondial. La deuxième chanson, intitulée "Gaslight", porte sur les leaders de Populus et la troisième, qui est aussi le titre de l'album, est assez différente, mais elle traite de la curiosité dans le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui et comporte des harmonies vocales doubles. La chanson "Take time to grow old" "vous touche au cœur, c'est un appel à ne pas vieillir maintenant, qu'aimeriez-vous faire ? C'est un morceau inspirant, au lieu de se contenter de dériver au jour le jour, car il vous incite à essayer quelque chose de nouveau, car il reste encore de la vie à vivre."

De plus, ils adorent jouer devant un public, "nous retournons au Royaume-Uni pour 14 dates en octobre, puis nous partons aux Pays-Bas pour un festival, en Allemagne et une tournée en République tchèque. Nous avons un concert prévu dans le sud de Lisbonne, et nous cherchons à jouer dans tout le Portugal et l'Espagne. La pandémie a mis le monde en retard de deux ans ; il a été difficile de programmer des tournées et des concerts à cause de la pandémie". Suzy rappelle gentiment que si vous aimez un groupe, "s'il vous plaît, achetez un billet et allez les soutenir, car ils ont vraiment besoin de soutien, l'industrie de la musique étant en lambeaux".

Ils ont gentiment partagé avec moi trois autres albums à venir. Tout d'abord, un album acoustique intitulé "The Coat", qui "est en grande partie écrit et en partie enregistré. Il est dépouillé et comprend des chansons très intimes, avec une basse et un piano acoustique. L'histoire derrière "The Coat" est si spéciale car elle est dédiée à la mère de Suzy et à son désir de "l'aimer et la tenir". La mère de Suzy "avait un Alzheimer précoce et quand nous nous sommes mariés, je me suis assise devant un piano et j'ai écrit une lettre d'amour à ma mère, en pensant à comment j'aurais aimé partager ce moment avec elle" "Le deuxième album à venir sera une sortie numérique uniquement de reprises que nous aimons et nous avons un troisième album électrique, que nous avons entièrement écrit qui est un autre qui sortira bientôt" ."Ils m'ont également dit qu'ils font des tournées en tant que duo acoustique et qu'ils "veulent jouer localement et aimeraient vraiment faire quelques concerts en Algarve".

Je vous invite à découvrir ce groupe fantastique, ils ont donné "leur cœur et leur âme" à leur nouvel album "The Language of Curiosity", qui sera disponible sur toutes les plateformes le 5 novembre. Vous pouvez dès à présent précommander leur nouvel album sur leur site web à l'adresse http://starlite-campbell.com. De même, vous pouvez également les trouver sur Spotify à "Starlite Campbell Band".