Promue par la municipalité, la 37e édition de la fête de la châtaigne à Marvão aura lieu les 13 et le 14 de ce mois.

"Cette année, nous aurons une version plus restreinte de la foire en raison de la pandémie de covid-19, avec trois tonnes et demie de châtaignes [acquises auprès de producteurs locaux] et un millier de litres de vin", a déclaré le maire de Marvão, Luís Vitorino.

Pour le maire, le retour de cet événement dans un contexte encore de pandémie vise à "donner un coup de pouce" à l'économie locale.

A partir de 2022, le maire espère développer une édition de la fête de la châtaigne à Marvão de manière plus régulière, car il s'agit de "l'un des plus grands événements" de la région qui accueille chaque année des milliers de visiteurs.

"C'est l'un des plus grands événements du Marvão, c'est l'un de ceux qui marquent la culture de la châtaigne et du châtaignier, les traditions liées à la châtaigne. Le Marvão avait beaucoup plus de zones de châtaigniers qu'il n'en a aujourd'hui, cependant, nous continuons à nous battre pour qu'il y ait plus de plantations de châtaigniers, car ils sont un symbole du paysage du Marvão", a-t-il souligné.

Dans l'Alto Alentejo, le microclimat des montagnes de São Mamede, favorable à la production de châtaignes, a déjà conduit les entités qui supervisent le secteur à considérer les châtaignes du Marvão comme une origine protégée.

Dans la région, les espèces Bária et Clarinha prédominent dans les champs.

Pendant les journées de la Foire de la châtaigne, les visiteurs pourront participer à des dégustations de vins et de magustos (chataignes grillées), assister à des conférences sur la châtaigne et le "showcooking", et acheter des produits artisanaux et locaux.