Qu'est-ce que c'est ?

L'industrie automobile a, dans l'ensemble, compris ce qui fonctionne. C'est pourquoi les gammes de nombreux constructeurs sont très similaires, avec des bicorps, des berlines, des SUV et des crossovers de formes et de tailles différentes. Il n'est donc pas fréquent qu'une voiture se présente sans trop de rivaux directs, mais la BMW Série 2 est l'un de ces véhicules.

On pourrait peut-être dire que l'Audi TT est une concurrente, mais même dans ce cas, il est peu probable qu'il y ait trop d'achats croisés entre les deux. Malgré cela - ou peut-être à cause de cela - la Série 2 s'est imposée comme un élément essentiel de la gamme BMW, offrant aux amateurs de conduite un petit coupé élégant et agréable à conduire.

Un nouveau modèle est arrivé, et nous avons pris le volant lors du lancement en Allemagne, pour voir comment BMW a fait évoluer son coupé de niche.


Quelles sont les nouveautés ?

Ceux qui sont familiers avec le look de la Série 2 verront qu'il y a eu une refonte assez complète à l'extérieur. Ce n'est pas seulement esthétique, l'aérodynamisme a été amélioré pour réduire la portance de 50 %.

Elle est également beaucoup plus grande que son prédécesseur, avec un intérieur modernisé qui comporte plus d'équipements qu'auparavant. Il y a aussi des améliorations mécaniques qui la rendent plus agréable à conduire, comme le différentiel M Sport monté de série sur les modèles M240i.


Qu'y a-t-il sous le capot ?

Le modèle d'entrée de gamme 220i M Sport est équipé d'un moteur à essence de 181 ch qui entraîne les roues arrière et permet de passer de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. Il consomme jusqu'à 8,8 l/100 km et émet jusqu'à 149 g/km de CO2.

La M240i que nous testons aujourd'hui est équipée d'un moteur six cylindres en ligne qui développe 369 ch et alimente les quatre roues par le biais d'un système orienté vers l'arrière conçu pour offrir une sensation plus agile. Elle peut passer de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes, affiche une consommation de 8,1 l/100 km et des émissions de CO2 de 200 g/km.


Comment la conduire ?

La M240i a toujours été une excellente passerelle entre les modèles réguliers de la Série 2 et la voiture de performance M2, et BMW a fait un excellent travail en poursuivant cette philosophie, malgré le passage à la transmission intégrale.

Le moteur a un ton agressif impressionnant et un rythme fantastique. Ce temps de 4,1 secondes pour passer de 0 à 100 km/h semble tout à fait réalisable lorsque vous appuyez sur l'accélérateur et que vous sentez les quatre roues mordre la route et vous propulser vers l'avant.

La direction est légère et assez peu communicative, mais il y a beaucoup d'adhérence à trouver avec un virage vif. Une fois que vous avez confiance en ses capacités, il est facile d'atteindre une vitesse impressionnante sur une route sinueuse, même si elle est également capable d'être une voiture confortable pour la conduite quotidienne.


Quel est son look ?

Ces dernières années, BMW a froissé quelques plumes avec son style. Si je ne comprends pas la haine dont a fait l'objet la calandre de la Série 4, je dois dire que l'arrière de la nouvelle Série 2 est ce que l'on pourrait appeler poliment un "défi". Il y a quelques plis attrayants dans la tôlerie, mais les feux sont tirés trop loin vers les bords, ce qui lui donne des proportions maladroites.

C'est dommage, car l'avant est superbe, surtout en M240i avec sa calandre large et étroite, ses grandes prises d'air triangulaires et ses phares circulaires conçus en hommage au modèle classique de 2002.

Comment est l'intérieur ?

A l'intérieur, il y a peu de reproches à faire. La position de conduite est excellente, avec une assise assez basse mais offrant une bonne vue sur la route, tandis que tout ce que vous touchez est placé de manière intuitive et garni de matériaux doux au toucher.

La garniture rétroéclairée des panneaux de porte est un peu un gadget mais avec une touche bien exécutée, tandis que les sièges sport de série sont confortables mais douillets. On retrouve un écran tactile de 8,8 pouces qui est assez facile à utiliser, mais qui semble légèrement dépassé par rapport au dernier système des voitures les plus récentes de la firme, tandis qu'un tableau de bord numérique est également inclus.

Sans surprise pour une voiture aussi compacte, l'espace pour les jambes et la tête à l'arrière n'est pas très grand, donc ne vous attendez pas à ce que les passagers de grande taille soient heureux sur les longs trajets. Cependant, le coffre est en fait 20 litres plus grand que son prédécesseur, maintenant à 390 litres, et il peut être augmenté en rabattant les sièges arrière à plat.


Quelles sont les caractéristiques techniques ?

Les modèles 220i M Sport et comprennent des phares et des feux arrière à LED, des jantes en alliage de 18 pouces, le système d'info-divertissement BMW Live Cockpit, des sièges sport, un volant en cuir et la climatisation automatique.

La M240i apporte un look sportif, des améliorations mécaniques pour de meilleures performances et des jantes en alliage de 19 pouces plus grandes. Il existe également un pack M240i Pro qui ajoute des caractéristiques telles que des garnitures extérieures noires, un système audio Harman/Kardon et des jantes en alliage noires.


Verdict

Au volant, la BMW M240i est un nouveau succès. Le fait qu'elle ne soit même pas une voiture M à part entière mais qu'elle puisse atteindre les 100 km/h en quatre secondes environ est extrêmement impressionnant, tandis que le système de transmission intégrale offre un niveau décent de sécurité et d'agilité qui rendra même les courses d'hiver amusantes.

Nous n'avons pas encore testé le modèle moins puissant, mais nous serions surpris si les niveaux impressionnants de raffinement ne se traduisaient pas bien. Bien qu'elle ne soit pas idéale pour ceux qui transportent des passagers, si vous recherchez quelque chose d'amusant et d'assez pratique - sans coûts d'exploitation exorbitants - la M240i s'impose d'elle-même.

Reste à savoir si les acheteurs sauront faire abstraction du style de la partie arrière...


Les faits en un coup d'œil

Modèle testé : BMW M240i xDrive

Moteur : six cylindres essence de 3,0 litres

Puissance : 369 ch

Couple : 500 Nm

Vitesse maximale : 155 mph

0-60mph : 4,1 secondes

MPG : 32.1 – 34.8

Émissions : 200 - 185g/km CO2