Cependant, Lisbonne a particulièrement brillé lorsqu'il s'est agi d'évaluer la facilité d'installation dans une ville en tant qu'expatrié, et dans cette catégorie, Lisbonne est classée 7e au monde. La capitale a également obtenu de très bons résultats en ce qui concerne le coût de la vie (10e) et la qualité de vie élevée (12e).

Lisbonne ne s'en sort pas aussi bien en ce qui concerne les finances et le logement (28e) et est considérée comme l'une des pires villes du monde pour la vie professionnelle des expatriés (50e).

Le classement des villes pour les expatriés est basé sur l'enquête annuelle Expat Insider d'InterNations, qui est l'une des plus vastes enquêtes sur la vie et le travail à l'étranger, avec 12 420 répondants en 2021. Cette année, 57 villes du monde entier ont été analysées dans le cadre de cette enquête, qui offre des informations approfondies sur cinq domaines de la vie d'expatrié : Qualité de vie en ville, S'installer, Vie professionnelle en ville, Finance et logement, et Coût de la vie locale.

Une ventilation plus détaillée des résultats montre que Lisbonne est classée première pour les expatriés qui se sentent chez eux dans la ville (80 % contre 65 % au niveau mondial).

L'enquête a révélé que : "Les expatriés trouvent qu'il est facile de s'habituer à la culture locale (84 % contre 65 % dans le monde) et décrivent les habitants comme généralement amicaux (80 % contre 69 % dans le monde) : "Beaucoup de gens ici sont chaleureux, de bonne humeur, respectueux, amicaux et accueillants", déclare un expatrié américain. Et en effet, les expatriés trouvent qu'il est facile de se faire de nouveaux amis (62 % contre 48 % dans le monde) et sont satisfaits de leur vie sociale (68 % contre 57 % dans le monde)".

Sans surprise, l'enquête a révélé que les expatriés sont particulièrement satisfaits du climat (87 % contre 66 % à l'échelle mondiale) et des options de loisirs (85 % contre 72 % à l'échelle mondiale) : "Il y a de la bonne nourriture, un temps magnifique et beaucoup de choses à voir et à faire", a déclaré un expatrié britannique dans l'enquête. Ils se sentent également en sécurité à Lisbonne (96 % contre 84 % dans le monde) et évaluent positivement l'environnement urbain (81 % contre 71 % dans le monde).

Opportunités de travail

"Si Lisbonne se classe bien dans l'indice du coût de la vie locale (10e), elle n'arrive qu'en 28e position dans l'indice des finances et du logement : 26 % sont insatisfaits de leur situation financière (contre 19 % au niveau mondial), et 33 % déclarent que le revenu disponible de leur ménage ne suffit pas à couvrir leurs dépenses (contre 23 % au niveau mondial).

Enfin, la capitale se classe dans les 10 derniers rangs de l'indice de vie professionnelle urbaine (50e) et les expatriés jugent négativement l'état de l'économie locale (40 % contre 19 % dans le monde) et la sécurité de l'emploi (22 % contre 20 % dans le monde). Ils sont également mécontents des opportunités de carrière locales (49 % contre 33 % à l'échelle mondiale) et de leur travail en général (26 % contre 16 % à l'échelle mondiale). En fait, Lisbonne se classe parmi les 10 dernières villes pour tous les facteurs de cet indice, à l'exception de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée (18e).

En 2021, les 10 premières villes pour les expatriés selon InterNations étaient Kuala Lumpur (1ère), Malaga, Dubaï, Sydney, Singapour, Ho Chi Minh Ville, Prague, Mexico, Bâle et Madrid (10ème).