En début de semaine, les autorités sanitaires ont enregistré un total de 614 foyers actifs de Covid-19, principalement dans les écoles, soit 40 foyers de plus que la semaine dernière.

Les données de la Direction générale de la santé (DGS) mises à la disposition de Lusa indiquent que ces 614 foyers actifs contrastent avec le nombre maximum de foyers actifs atteint dans le pays en février, lorsque 921 ont été dénombrés.

Au début de la semaine (6 décembre), on comptait 378 foyers actifs dans les établissements d'enseignement et d'éducation des secteurs public et privé - écoles, enseignement supérieur, garderies et autres établissements sociaux, avec 3 082 cas de covid-19 accumulés, qui concernent des étudiants, des professionnels et des cohabitants, "dont une partie serait déjà guérie", ajoute la DGS.

A la même date, 39 foyers ont été enregistrés dans les maisons de retraite (44 une semaine auparavant), 378 (40 de plus) dans les écoles (publiques et privées) et 15 dans les établissements de santé (un de moins).

Selon la DGS, les 39 foyers enregistrés dans les maisons de retraite (ERPI) couvrent 543 cas de covid-19, dont une partie ont guéri.

En février, le Portugal a enregistré le plus grand nombre de foyers actifs dans les maisons de retraite, avec 405, correspondant à environ 12 mille infectés.

"La diminution drastique dans ce contexte démontre l'importance que la vaccination a eu dans le contrôle de la pandémie et la protection de la population la plus vulnérable", souligne la DGS.