Johan Lundgren, PDG d'easyJet, a déclaré : "Nous sommes ravis de rouvrir notre programme de formation des pilotes pour la première fois depuis le début de la pandémie et nous allons recruter plus de 1 000 nouveaux pilotes dans les années à venir".

Écart entre les sexes

Parmi les pilotes de ligne, "seuls six pour cent des pilotes dans le monde sont des femmes". Avec ces chiffres, easyJet, dans cette campagne de recrutement, concentre ses efforts pour encourager les femmes à devenir pilotes afin de combler le fossé entre les sexes dans l'industrie.

"Nous continuons à nous concentrer sur la remise en cause des stéréotypes sexistes de la carrière, ayant doublé le nombre de femmes pilotes volant avec nous ces dernières années. Nous reconnaissons également que si nous avons fait des progrès, il y a encore du travail à faire. Accroître la diversité sous toutes ses formes dans le poste de pilotage est un objectif à long terme pour easyJet et nous continuerons donc à nous assurer que nous sommes à la pointe du secteur sur cette question", a ajouté le PDG.

Selon une note envoyée par easyJet, depuis 2015, easyJet a presque doublé le nombre de femmes pilotes dans ses rangs. Comme beaucoup d'industries, l'impact de la pandémie a obligé la compagnie aérienne à faire une pause dans l'intégration de nouvelles recrues.

Ce manque de femmes dans cette profession n'est pas seulement un problème d'inégalités entre les sexes, en effet, les femmes sont moins nombreuses à postuler pour ce métier, notamment en raison du manque de modèles - de nombreuses jeunes femmes ne considèrent même pas ce métier comme une possibilité.

Les modèles

"Il est important que les filles aient des modèles visibles afin que nous puissions combattre les stéréotypes professionnels et montrer que toute personne motivée et passionnée peut faire de ses compétences un pilote de ligne. J'aime les responsabilités et les défis qui accompagnent mon travail, mais ce n'est pas aussi difficile que de jongler avec les exigences d'un enfant de cinq ans et d'un petit bébé à la maison", a déclaré la capitaine Iris de Kan, qui est l'une des vedettes de la nouvelle campagne de recrutement.

Travaillant pour easyJet et mère de deux enfants, la capitaine Iris de Kan est vue dans l'une des publicités avec sa fille de 5 ans, Kiki. Cette publicité montre que toute personne capable de faire plusieurs choses à la fois peut devenir un excellent pilote.

Le programme de formation de pilotes Generation easyJet a été lancé le 31 janvier 2022 sur les plateformes de médias sociaux d'easyJet en Europe et au Royaume-Uni. Il vise à attirer des jeunes ayant peu ou pas d'expérience de vol pour exploiter un avion commercial de transport de passagers en deux ans environ grâce à son cours de formation.

Toute personne aimant le ciel et passionnée de vol peut postuler si elle remplit les conditions suivantes : avoir au moins 18 ans au début du cours et être libre de vivre et de travailler au Royaume-Uni, dans l'UE et en Suisse sans restrictions ; avoir au moins terminé l'enseignement secondaire (une formation en mathématiques, en anglais et en sciences peut être utile) ; parler couramment l'anglais (écrit et parlé) ; et être en mesure d'obtenir un examen médical de classe 1 de l'EASA ou de la CAA, comme l'exige la licence correspondante.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site https://becomeapilot.easyjet.com/.