Ces restrictions sont parvenues à l'Association portugaise pour la protection des consommateurs (DECO) qui a demandé aux décideurs politiques d'adopter de nouvelles mesures qui élimineraient la possibilité de pratiques discriminatoires en raison du lieu de résidence.

Sous la pression de DECO et après discussion par le Parlement de Madère, l'Assemblée de la République a fini par rédiger une nouvelle loi qui interdit toute forme de discrimination concernant les ventes en ligne basée sur le lieu de résidence ou d'établissement du consommateur.

Selon DECO, quel que soit le lieu de résidence du consommateur, les entreprises au Portugal :

- Sont interdites de limiter l'accès des consommateurs à leurs sites web, ou de les rediriger vers un autre site web sans leur consentement ;

- Ne peuvent pas appliquer des conditions différentes aux transactions de paiement en ligne en raison du lieu de résidence ou d'établissement du consommateur.

- Ils doivent fournir des conditions de livraison pour leurs biens ou services sur l'ensemble du territoire portugais. Cependant, ils peuvent avoir des conditions différentes en fonction du lieu de livraison, notamment en termes de frais de livraison ou de transport.

"Malgré le règlement européen en la matière, la vérité est que, comme il ne s'applique que dans les relations transfrontalières, il empêche de nombreux consommateurs d'avoir accès aux biens au niveau national. Le géo blocage transfrontalier a été interdit, mais pas au niveau national", a ajouté DECO.

Selon l'association de consommateurs, DECO surveillera la mise en œuvre de la loi afin de s'assurer qu'aucun consommateur vivant au Portugal n'est discriminé en fonction de son lieu de résidence ou de son lieu d'établissement.

www.facebook.com/AssociacaoDECO
https://twitter.com/DECOAssociacao
https://www.instagram.com/decoassociacao/
https://www.linkedin.com/company/decoassociacao/