Ces données sont le résultat d'une enquête sur les pratiques culturelles des Portugais, réalisée au cours des derniers mois de 2020 par l'Institut des sciences sociales (ICS) de l'Université de Lisbonne, financée par la Fondation Calouste Gulbenkian (FCG).

L'enquête a permis de recueillir des informations sur la consommation culturelle à travers le théâtre, ainsi que sur les pratiques de lecture et la fréquentation des musées, des monuments historiques, des sites archéologiques et des galeries d'art, du cinéma, des concerts et des spectacles, y compris les festivals et les fêtes locales.

Théâtre

Selon les résultats de l'enquête, les personnes âgées de 35 à 44 ans sont celles qui vont le plus à ces spectacles avec 15 % d'entre elles qui déclarent aller aux spectacles une ou deux fois par an. De même, entre 55 et 64 ans, 4 % des personnes interrogées vont au théâtre au moins trois fois par an, tandis que 6 % y vont une ou deux fois.

À l'inverse, les générations plus âgées, de 65 ans et plus, ne semblent pas attirées par ce genre de spectacle, puisque seuls sept pour cent d'entre eux sont allés au théâtre une ou deux fois par an.

En ce qui concerne les professions des répondants, les hommes d'affaires, les professions libérales et les cadres sont ceux qui vont le plus au théâtre. En outre, le revenu des personnes interrogées semble être un autre facteur important, puisque généralement les personnes ayant des revenus plus élevés ont tendance à aller davantage au théâtre.

Galeries d'art et monuments du patrimoine

En ce qui concerne les musées, châteaux, galeries d'art, etc., au cours des 12 mois précédant le début de la pandémie, 31 % des personnes interrogées ont déclaré avoir visité des monuments historiques, 28 % des musées, 13 % des sites archéologiques et 11 % des galeries d'art. En ce sens, le manque de temps (39 %) et le manque d'intérêt (38 %) sont les principales raisons invoquées pour ne pas visiter plus fréquemment les musées historiques, les sites archéologiques et les galeries d'art.

Plus de la moitié ne lisent pas de livres

En ce qui concerne la lecture, l'enquête a révélé qu'au cours des 12 mois précédant l'enquête, 61 % des Portugais n'avaient pas lu un seul livre et que, sur les 39 % qui déclarent avoir lu, la plupart ne lisent pas beaucoup. Lorsqu'on les interroge sur la lecture de livres numériques, le pourcentage chute encore plus.

En fait, le pourcentage de personnes qui, l'année dernière, n'ont lu aucun livre imprimé est plus élevé que celui enregistré en Espagne il y a un an (38 %), selon l'étude.

Festivals, fêtes locales et cinéma

D'autre part, les pratiques culturelles les plus populaires de la population portugaise sont la participation aux festivals et aux fêtes locales. Les fêtes les plus fréquentées sont les fêtes traditionnelles et populaires (49 %), puis les fêtes religieuses (40 %) et les fêtes gastronomiques (11 %).

Selon l'enquête, 84 % des personnes interrogées ont déclaré avoir participé à des festivals de musique et 16 % ont déclaré avoir assisté à d'autres festivals (3 % à des festivals de cinéma ; 12 % à des festivals de théâtre, de danse et d'arts de la rue). En outre, la participation à des festivals et à des fêtes locales se fait principalement avec des membres de la famille (63 %) et des partenaires ou des amis (33 %).

Par ailleurs, l'enquête montre que le cinéma est une autre activité culturelle dont le taux de participation est élevé. Au cours des 12 mois précédant le début de la pandémie, 41 % des personnes interrogées sont allées au cinéma.

L'échantillon compte 2 000 répondants et le travail de terrain a été réalisé entre le 12 septembre et le 28 décembre 2020 au Portugal. Les informations ont été recueillies par le biais d'entretiens directs au domicile des répondants, grâce au système CAPI (Computer Assisted Personal Interview).