Tout d'abord, n'oubliez pas de prendre en compte les frais tels que les honoraires du conseiller et les frais de gestion, ainsi que les frais de structure, lorsque vous examinez les rendements. J'ai vu le coût de certains investissements atteindre jusqu'à 4 % par an en raison de commissions cachées et de frais explicites. Ces frais ont été masqués par la forte performance des marchés ces dernières années, mais ils risquent d'être exposés si les marchés connaissent des années de vaches maigres à l'avenir.

Comparaison simple

Une méthode de comparaison simple et rapide consiste à examiner les taux d'intérêt des comptes de trésorerie. Si vos investissements génèrent les mêmes rendements que les liquidités en dépôt, pourquoi prendre le risque du marché ?

De même, tenez compte de l'inflation. Si vous générez un rendement de 3 % et que l'inflation est de 2 %, votre rendement net n'est que de 1 % ; est-ce là ce que vous pensiez réaliser ?

Enfin, regardez les résultats d'investissements passifs similaires. Ces types de fonds suivent simplement un indice boursier et sont peu coûteux. Si vous payez un gestionnaire de fonds pour qu'il surperforme et ajoute de la valeur en essayant d'obtenir des rendements plus élevés, l'a-t-il fait ?

Méthodes plus approfondies

Indices de marché

Un indice de marché suit la performance d'un groupe d'actions ou d'autres investissements, par exemple l'indice S&P 500 qui suit la performance des 500 plus grandes actions américaines. Ils peuvent constituer un baromètre utile de la "santé" d'un marché d'investissement dans son ensemble, mais il est important de les utiliser de manière appropriée.

Par exemple, vous ne pouvez pas comparer de manière significative la performance de l'indice S&P 500 (100 % d'actions) avec un portefeuille composé de 40 % d'actions seulement. De même, si vous comparez un portefeuille libellé en euros avec le marché américain, qui est libellé en dollars, il ne s'agit pas nécessairement d'une comparaison appropriée.

Les inconvénients de l'utilisation d'indices en tant que comparaison sont donc abordés par l'utilisation de :

Groupe de pairs

Un groupe de pairs vous permet de comparer des investissements qui sont similaires par nature, par exemple une catégorie spécifique d'investissements ou une région géographique, et parce que vous comparez "à égalité", cela peut être un outil de comparaison plus significatif.

Morningstar.com est un outil particulièrement utile à cet égard et peut guider les investisseurs en ce qui concerne un indice de référence et un groupe de pairs appropriés.

Classements par quartile

Ils sont utilisés pour comparer les rendements des investissements de la même catégorie sur une période donnée. Les investissements situés dans les 25% supérieurs se voient attribuer le rang de quartile 1, les 25% suivants le quartile 2, etc.

Ils peuvent être utiles pour suivre la cohérence - ce qui importe n'est pas le classement par quartile sur une période donnée, mais ils vous permettent de suivre les tendances sur plusieurs périodes et cadres temporels.

Il n'y a pas une seule façon, ou une bonne façon, de comparer les performances et vous devrez probablement combiner plusieurs mesures pour obtenir un reflet plus précis des performances. Plus important encore, vous devriez le faire régulièrement pour vous assurer que vous faites tout ce que vous pouvez pour atteindre vos objectifs financiers. Enfin, vous devez tenir compte du risque que vous prenez pour atteindre un niveau de rendement donné, ce qui fera l'objet d'un prochain article.

Si vous souhaitez discuter de vos performances ou de la meilleure façon de constituer votre propre portefeuille d'investissements, n'hésitez pas à nous contacter.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.spectrum-ifa.com. Mark Quinn est un planificateur financier agréé auprès du Chartered Insurance Institute et un conseiller fiscal, qualifié auprès de l'Association of Tax Technicians. Contactez Mark à l'adresse suivante : mark.quinn@spectrum-ifa.com