Joe Mountain, 49 ans, qui vit en Algarve, au Portugal, depuis 2008, participera au Marathon des Sables à la fin du mois en mémoire de ses parents.

Joe explique qu'il a perdu ses parents d'un cancer du cerveau et sa belle-mère d'un AMS et qu'ils sont morts bien trop jeunes, au cours des dix dernières années. Il a également expliqué qu'il aura 50 ans en mai et que "j'ai décidé, au début de la pandémie, après le décès de ma mère, de me fixer un objectif à mi-parcours qui me permettrait, je l'espère, de rester en bonne santé physique et mentale pendant les périodes difficiles du Covid-19".

Inspiration

"La chose qui est vraiment importante pour moi est d'inspirer et d'encourager les autres. Si les gens voient cela et que cela leur donne un peu d'inspiration pour sortir et être actif pour leur santé physique et mentale, alors c'est génial et c'est une grande motivation pour moi."

Le Marathon des Sables est considéré comme la course à pied la plus difficile sur Terre, organisée chaque année au Maroc dans le désert du Sahara. Cette course équivaut à six marathons, couvrant une distance de 250 km en six jours. Comme si cela n'était pas assez difficile, Joe devra faire face à des niveaux de chaleur extrêmes et il s'agit d'une course en autosuffisance, il portera donc beaucoup de matériel, y compris sa propre nourriture, soit 4 kg pour tenir sept jours, ainsi que des vêtements, un sac de couchage et des fournitures essentielles comme une pompe antivenimeuse, une fusée de détresse et un localisateur GPS.

Joe n'est pas étranger à ce marathon, puisqu'il l'a déjà couru deux fois, en 2007 et en 2010, où il est arrivé 180e sur 1 200 participants, décrivant le marathon comme "un endroit incroyable, brutal et magnifique à parts égales". Il a terminé les deux courses, mais admet que "je ne m'attends pas à faire aussi bien cette fois-ci, mais ce sera une grande réussite si je le termine".

Préparation

Pour se préparer à cette course, Joe s'est entraîné ces deux dernières années, et plus récemment, il a effectué des courses d'entraînement de 28 km trois fois par semaine à travers Quinta do Lago jusqu'à l'île de Faro, puis le long de la plage jusqu'à Vale do Lobo.

Joe m'a également dit qu'il avait "eu la chance d'avoir une famille qui l'a soutenu pendant tout l'entraînement supplémentaire, en donnant une mention spéciale à sa femme et à ses trois filles âgées de 22, 21 et 18 ans pour tout leur soutien". Joe a également remercié son équipe de soutien locale qui l'a "aidé à se préparer pour ce défi". "Marco Rijo, entraîneur personnel au Conrad (deux séances d'entraînement hebdomadaires), Jose Escudeiro, physiothérapeute à domicile (qui assure la cohésion de mon corps), Liliana à Asthetica (massages sportifs angoissants) et Rita Arroja, dont les cours de Pilates des deux dernières années l'ont aidé. Sans oublier son restaurant préféré, BJs Oceanside, "où Bex et J ont veillé à ce que je mange d'excellents plats de récupération". Et d'ajouter : "Je voudrais aussi remercier tout le soutien que j'ai reçu de l'équipe de SandyBlue et de tous nos propriétaires et clients".

Si vous souhaitez soutenir Joe dans ce grand défi, veuillez faire un don à https://www.justgiving.com/fundraising/joe-mountain. Il collecte des fonds pour le Farleigh Hospice en raison des soins qu'ils ont prodigués à sa mère dans ses derniers jours. Pour plus d'informations sur le marathon, rendez-vous sur https://www.marathondessables.com/.