Le Festival das Artes Quebra Jazz est né de la combinaison de deux événements distincts. Miguel Lima, directeur du festival, a expliqué à The Portugal News qu'en 2012, il organisait déjà QuebraJazz, sur les marches de Quebra Costas, entre Alta et Baixa de Coimbra. En 2019, Miguel Lima a reçu l'invitation à devenir partenaire et a accepté de diriger le festival tel qu'il est désormais connu.

Le Festival das Artes vient de l'idée "de l'architecte paysagiste Cristina Castelo Branco", qui a construit un amphithéâtre à la Quinta das Lágrimas. Au fil du temps, "l'architecte a eu l'idée de créer un festival multi-arts", où il n'y aurait pas seulement de la musique mais aussi des conférences, de la gastronomie et de la littérature, par exemple.

Juste au moment où le partenariat s'est consolidé, le monde a eu le malheur de faire face à la pandémie de Covid-19, malgré toutes les restrictions, en 2020 il a été possible d'organiser un concert spécial, dédié au 50e anniversaire de Bernardo Sassetti. Bien qu'il ne puisse pas être donné sur l'escalier Quebra Costas, en 2021, il a également été possible de recevoir quelques artistes.

Après deux ans sans pouvoir organiser le festival dans son intégralité, Miguel Lima admet que "cela demande une grande motivation", avec toutefois le bonheur de pouvoir revenir "à la normale." En 2022, la population a eu l'occasion de sortir de la ville de Coimbra et de voir un concert au château de Montemor-o-Velho, ainsi qu'un autre à Coimbra, où répétait la célèbre Zeca Afonso.

Le festival, pour l'instant, a connu sa plus grande affluence le 18 juillet. Environ " 1 100 personnes " étaient présentes pour voir un groupe de gospel, qui a fait vibrer tout le public, un jour où la salle était pratiquement comble. QuebraJazz, dont l'entrée est gratuite, se déroule dans une zone d'activité touristique, ainsi que dans plusieurs établissements qui accueillent l'événement "à bras ouverts", selon Miguel Lima. Comme l'entrée est gratuite, le directeur du festival admet qu'il est difficile de " quantifier les personnes " qui se rendent au festival, mais il estime qu'entre 400 et 600 personnes ont assisté aux premiers jours du festival.

Lors de la prochaine édition, Miguel Lima a révélé à The Portugal News que l'un des concerts aura lieu dans les ruines de Conímbriga, ainsi qu'un désir de retourner au château de Montemor-o-Velho.