Il existe trois éléments essentiels à la croissance de toute plante : la lumière, les nutriments et l'humidité. Il existe également des moyens d'aider votre jardin à produire de bonnes récoltes dans des conditions moins qu'idéales. Avec la chaleur et la sécheresse, vous envisagez peut-être de réduire la superficie de votre potager, mais n'abandonnez pas vos plans de culture. En choisissant des légumes tolérants à la sécheresse et en élaborant un bon plan, vous pouvez quand même faire pousser quelques légumes sans faire exploser la consommation d'eau.

Plantation et période de plantation

Achetez de jeunes plants plutôt que des graines, ce qui raccourcira votre propre temps de culture. Votre pépinière ou votre marché local peut proposer une gamme de légumes tolérants à la sécheresse qui ont déjà une longueur d'avance sur leur croissance - vous pouvez ainsi économiser un mois ou deux d'arrosage.

Si vous choisissez un légume connu pour sa maturité rapide, comme la courgette (qui prend 60 jours de la graine au fruit), vous aurez une récolte dans le mois qui suit la plantation.

Si vous devez planter à partir de graines, choisissez des légumes qui vont de la graine à la récolte en peu de temps, comme les radis, qui peuvent être récoltés en moins de 30 jours.

Recherchez des variétés de plantes et de graines résistantes à la sécheresse. Plantez des cultivars "buissonniers" de légumes, comme les poivrons - ils vous feront gagner de la place, nécessiteront moins d'eau et vous donneront de meilleurs rendements. Les variétés de notre région méditerranéenne sont appréciées pour leur tolérance à la sécheresse.

Plantez des plantes comestibles économes en eau, comme les asperges, les blettes, les aubergines, le chou frisé et les tomates Roma. Envisagez également de planter moins de plantes. Ainsi, vous n'aurez pas à arroser aussi souvent ou à surproduire et à gaspiller vos récoltes.

Espace clos

Un espace clôturé peut offrir de l'ombre ou protéger du vent, et des plates-bandes surélevées avec une base solide recouverte d'une couche de paillis peuvent être un moyen de réduire l'évaporation de l'eau, avec des trous de drainage sur les côtés à quelques centimètres au-dessus de la base pour éviter que trop d'eau ne s'écoule.

Essayez de planter des " blocs ", c'est-à-dire des plantes ou des graines disposées en grille plutôt qu'en rangées, ou même en hexagone, pour un arrosage plus efficace.

Une nouvelle alternative est la forme de plantation "Les trois sœurs" - vous plantez du maïs, des haricots et des courges dans la même "colline". Le maïs fournit la structure permettant aux haricots de grimper, les haricots apportent de l'azote au sol et la courge fournit la couverture végétale qui rafraîchit le sol. Une autre façon d'atteindre votre objectif !

Périodes d'arrosage

N'arrosez pas pendant la chaleur de la journée, mais tôt le matin. L'eau s'infiltrera dans le sol, et si le feuillage des plantes est mouillé, il séchera, ce qui contribuera à éviter les maladies.

L'arrosage en début de soirée est le deuxième meilleur choix, mais soyez prêt - vous favorisez les conditions propices aux maladies fongiques et aux escargots !

Arrosez efficacement - essayez un tuyau d'arrosage, qui réduira votre consommation d'eau de moitié. Placez le tuyau sur le sol et recouvrez-le de paillis. Vous appliquerez l'eau directement sur le sol et le paillis aidera à maintenir l'humidité dans le sol. Cependant, lorsque les plantes commencent à fleurir, augmentez votre arrosage pour aider à la nouaison des fruits. N'oubliez pas que les tomates ont besoin d'un arrosage régulier pendant la fructification.

Contrôlez vos mauvaises herbes ! Pendant une période de sécheresse, elles peuvent concurrencer les plantes du jardin pour l'humidité, les nutriments et la lumière du soleil. En les éliminant, vous aidez la plante à avoir un accès facile aux éléments essentiels pendant les conditions climatiques stressantes.

Utiliser l'arrosage au fil

Vous avez déjà essayé l'arrosage au fil ? Les légumes comme les haricots, les pois, les tomates, les courgettes, les citrouilles et les courges peuvent tous être arrosés de cette façon.

Le long du haut de votre filet d'ombrage ou de votre clôture, faites passer des tuyaux en PVC, bouchés à une extrémité et fixés à un seau à couvercle d'un gallon à l'autre. Chaque tuyau est percé de très petits trous, de moins de 1 mm de diamètre. À chaque emplacement de trou, nouez un fil grossier, et faites descendre le fil jusqu'à la base de la plante, en l'enfonçant dans le sol avec un clou de 15 cm.

Remplissez le seau chaque nuit - un seul gallon d'eau peut irriguer une rangée entière pendant 24 heures avec des pertes minimales. Le couvercle fait double emploi : il empêche l'évaporation et évite la reproduction des moustiques.

L'arrosage à la mèche pour les plantes en pots est utile pour les jardiniers de balcon - il y a des conseils à profusion sur Internet !