"De janvier à septembre 2020, 127 168 nouveaux véhicules ont été mis en circulation, ce qui représente une baisse de 38,4 % par rapport à l'année précédente", a déclaré l'ACAP dans un communiqué, notant que ce n'est qu'en août que le marché automobile au Portugal a connu le deuxième plus fort pourcentage de baisse dans l'Union européenne.

Selon le même document, l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) prévoit une baisse du marché européen de 20 à 25 %, "de sorte que la baisse du marché automobile portugais continue d'être beaucoup plus importante que la moyenne européenne.

En septembre, 16 404 voitures ont été immatriculées, soit 9 % de moins qu'au cours du même mois de 2019.

Par catégorie, au cours des neuf premiers mois de l'année, les immatriculations de véhicules légers de tourisme se sont élevées à 105 660 unités, soit une baisse de 39,3 % par rapport à la même période de l'année précédente, alors que rien qu'en septembre, 13 186 unités ont été enregistrées, soit une baisse de 9,4 %.

De janvier à septembre, le marché des biens légers a enregistré 18 627 unités, soit une baisse de 33,8 % par rapport à la même période de l'année précédente, tandis qu'en septembre, il a chuté de 7,2 %, à 2 516 unités.

En ce qui concerne les poids lourds, les véhicules de tourisme et les véhicules utilitaires, 2 881 unités ont été immatriculées jusqu'en septembre, soit une perte de 34,1 % par rapport à l'année précédente et une baisse de 8,6 % à 702 véhicules en septembre.