Au cours des trois derniers mois, les forces de lutte contre les incendies ont atteint leur capacité maximale avec
11 825 équipes opérationnelles, 2 746 équipes supplémentaires, 2 654 véhicules et 60 ressources aériennes disponibles pour répondre aux demandes du "niveau IV renforcé".

La haute saison des incendies a tragiquement vu la mort de cinq pompiers, un de Oliveira de Frades (district de Viseu), un autre de Miranda do Corvo (Coimbra), un autre de Leiria, un autre pompier est mort à Proença-a-Nova (Castelo Branco) et également un de Cuba (Beja) au cours des opérations de combat.

Lors de la lutte contre un incendie dans le parc national de Peneda-Gerês, un pilote a également trouvé la mort après l'écrasement de son avion Canadair.

Eduardo Cabrita, ministre de l'intérieur, a demandé à l'Autorité nationale d'urgence et de protection civile (ANPEC) d'ouvrir une enquête sur les circonstances des décès, mais aucune conclusion n'a encore été tirée.

Le risque d'incendie était élevé cette année, ce qui a conduit le gouvernement à émettre une alerte spéciale en juillet, août et septembre pour le dispositif spécial de lutte contre les incendies en milieu rural (DECIR).

Bien que le rapport final avec les données actuelles ne soit pas encore disponible, les chiffres provisoires publiés sur le site web de l'Institut pour la conservation de la nature et des forêts (ICNF) montrent qu'il y a eu 8 980 incendies de forêt cette année qui ont causé quelque 65 000 hectares de surface brûlée.

Par rapport au rapport du 30 septembre 2019, il y a eu 1 379 incendies ruraux de moins cette année, mais la superficie brûlée a augmenté d'environ 58 %.

Après la fin de la saison la plus critique, les moyens de combat seront réduits le 1er octobre conformément à la directive opérationnelle nationale (DON), qui établit le DECIR.

Le réseau national de stations de surveillance pour la prévention et la détection des incendies se poursuivra avec les 230 stations de surveillance jusqu'au 15 octobre.

Le DON prévoit une nouvelle réduction des moyens de lutte contre les incendies dans la seconde moitié du mois d'octobre.