Trois de ces hommes ont été arrêtés sur ordre du procureur général et cinq autres ont été pris sur le fait. Selon l'accusation du ministère public, les détenus sont de nationalité portugaise et capverdienne et seraient responsables de la vente de cocaïne, d'héroïne et de cannabis dans la région de Portimão.