La part des énergies renouvelables à Madère atteindra 50%.

in Monde · 25-09-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

La part des ressources énergétiques renouvelables dans la production d'électricité de Madère atteindra 50 % d'ici la fin de l'année, réduisant ainsi sa dépendance aux combustibles fossiles, a annoncé le secrétaire régional à l'économie.

Rui Barreto a fait cette révélation à l'Assemblée législative, à Funchal, lors de la discussion du décret qui adapte à Madère le régime légal applicable à l'autoconsommation d'énergie et définit le régime légal pour l'installation d'unités de production pour l'autoconsommation dans la région.

"Il est possible d'atteindre 50 % d'ici la fin de l'année", a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement régional est en train de réaliser "une véritable démocratisation de la production d'énergie", permettant aux gens de produire et de vendre le surplus d'énergie au réseau.

"Nous espérons parvenir à une réduction de 92 000 tonnes de mazout l'année prochaine", a-t-il déclaré.

Rui Barreto a également fait remarquer que le gouvernement régional était également en train de préparer la loi fondamentale pour l'organisation et le fonctionnement du système électrique de la région.

L'objectif de 50 % d'énergies renouvelables d'ici la fin de l'année a cependant été contesté par la députée PS Silvia Silva et le député JPP Rafael Nunes, qui ont fait remarquer qu'en 2019, selon les données de l'Empresa de Eletricidade da Madeira, seulement 24,2 % de l'énergie obtenue était produite par des sources renouvelables, le reste provenant de combustibles fossiles.

Le leader parlementaire des socialistes, Miguel Iglesias, a critiqué la présentation "tardive" du décret législatif régional.

L'Assemblée législative a également débattu d'une initiative du Parti socialiste (PS), qui établit le cadre juridique de l'apiculture et les normes sanitaires pour la défense des abeilles, en adaptant la législation nationale à la région.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires