Le ministre préconise une augmentation "significative" du salaire minimum

in Actualités · 18-09-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

Le ministre des finances João Leão a déclaré que l'année prochaine, il devrait être possible de procéder à une augmentation "significative" du salaire minimum national au Portugal.

"Notre intention est de poursuivre l'année prochaine le dialogue concernant l'augmentation du salaire minimum, et qu'il devrait y avoir une augmentation significative", a déclaré le ministre dans une interview diffusée par RTP3.

João Leão a souligné que "certains secteurs ont été très touchés par la crise de la pandémie de Covid-19 et qu'il y a "de nombreux travailleurs" qui gagnent le salaire minimum, actuellement de 635 euros, mais le gouvernement estime qu'"il devrait y avoir de la place" pour augmenter le salaire minimum.

Interrogé sur le fait de savoir si l'augmentation en 2021 pourrait être au niveau de celle appliquée cette année, soit 35 euros, le ministre a toutefois souligné que "le monde a changé" avec la pandémie et qu'il faudra donc évaluer la situation des entreprises.

Quant aux salaires de l'administration publique, João Leão a déclaré qu'en 2021, il y aurait une augmentation de plus de 2 % des salaires en raison de la progression et de la récupération de l'ancienneté des enseignants et des carrières spéciales.

Concernant l'évolution de l'économie, João Leão a estimé au troisième trimestre qu'"il y avait des signes de reprise" supérieurs aux attentes, mais a souligné qu'en ce qui concerne le niveau du chômage, "le pire n'est pas encore passé", estimant que cette année le taux de chômage sera proche de "9 ou 10 pour cent", et les estimations pour 2021 sont encore "incertaines".

M. Leão a déclaré que, en particulier en juillet et en août, il y avait eu une reprise "légèrement supérieure aux attentes", ajoutant que les recettes de l'IRS en août, après de fortes baisses au cours des mois précédents, avaient augmenté de 7 pour cent en glissement annuel.

Malgré des signes positifs au troisième trimestre, le ministre a admis qu'il était possible "que le quatrième trimestre ne soit pas aussi bon" que prévu par le gouvernement.

En tenant compte des dépenses et des recettes, le gouvernement maintient sa prévision selon laquelle le déficit budgétaire devrait rester à 7 % cette année.

Interrogé sur les négociations au Parlement sur le projet de budget de l'Etat pour 2021, le ministre a déclaré qu'"elles se déroulent plutôt bien", estimant que la proposition de budget serait approuvée au Parlement "avec le même type de soutien que les cinq années précédentes".


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires