Le Nord avec une croissance de 95% des exportations et 20% de chômeurs

in Monde · 11-10-2020 12:00:00 · 0 Commentaires

Les exportations dans le Nord ont augmenté de 95 % entre avril et juillet, signe de reprise après l'enfermement de Covid-19, mais le nombre de chômeurs a augmenté de 20 % par rapport à la même période en 2019.

Selon Norte Conjuntura, le bulletin trimestriel de la Comissão de Coordenação e Desenvolvimento da Região Norte (CCDR-N), auquel Lusa a eu accès, entre avril et juillet, les exportations de la région "ont augmenté de 95 pour cent entre avril et juillet 2020, atteignant une valeur de 2 040 millions d'euros et dépassant la croissance de la moyenne nationale (environ 71 pour cent).

"Au contraire, il y a eu une forte augmentation du nombre de chômeurs inscrits dans les Centres pour l'emploi de la région, qui a augmenté de 20,0 pour cent au cours du 2ème trimestre 2020 par rapport au même trimestre 2019", décrit le rapport présentant les tendances de l'évolution économique de la région.

Cette variation du nombre d'inscriptions dans les agences pour l'emploi "a néanmoins été inférieure à celle observée à l'échelle nationale (30,6 %)", ajoute-t-il.

"Le nombre élevé de travailleurs (20,1 % de la population active de la région) licenciés a considérablement atténué la chute potentielle de l'emploi".

Le nombre de travailleurs dans la région couverte par ce régime "était de 337 000 au deuxième trimestre 2020, ce qui correspond à 41 % du total pour le Portugal continental".

"La réduction de l'emploi dans la région Nord est estimée à 22,1 % (au lieu des 2,5 % de réduction effectivement transmis par les statistiques officielles) si ces mesures n'avaient pas été prises", note le document.

Quant aux exportations, le CCDR-N considère "plus impressionnant" le fait que la valeur des exportations en juillet - trois mois après la fin de l'internement obligatoire [en raison de la pandémie] - "a dépassé la valeur de janvier, lorsque les effets négatifs de la crise ne se sont pas encore véritablement fait sentir.

Par rapport à 2019, le bilan de cette reprise "reste négatif" : au 2e trimestre 2020, la baisse des exportations "a été de 29,4 % par rapport à la même période de l'année précédente (au Portugal, la réduction a été de 30,6 %)".

"Les signes pour le premier mois du 3ème trimestre 2020 sont plus optimistes", car en juillet, la valeur des exportations "n'était inférieure que de 6,9 % à celle du même mois de 2019", a noté le CCDR-N.

La baisse des exportations "jusqu'en avril et la reprise rapide qui a suivi jusqu'en juillet 2020" ont été "un schéma observé dans la grande majorité des biens exportés, quel que soit le profil technologique ou le secteur d'activité".

Le secteur lié aux voitures, tracteurs, cycles, autres véhicules terrestres, leurs pièces et accessoires "a été sans équivoque le plus touché par la fermeture internationale des marchés".

Entre janvier et avril, les exportations dans ce domaine "ont diminué de 83,0 %, passant de 249 millions à 42 millions d'euros".

Entre avril et juillet, les exportations de ces biens "sont passées de 42 à 215 millions d'euros", soit une "augmentation de 406,6 pour cent".

La Conjuntura Norte avertit que cette "analyse de la participation de la région Nord au commerce international de marchandises est basée sur des données compilées par l'Institut national des statistiques (INE), avec comme critère de répartition régionale l'emplacement du siège de l'opérateur responsable de chaque flux de marchandises.

Par conséquent, "les résultats analysés correspondent à des données définitives jusqu'en 2019, provisoires pour 2020" et sont "sujets à révision".

Quant aux indicateurs du tourisme, "ils reflètent une évolution favorable, même s'ils sont bien en deçà de 2019", le nombre de visiteurs ayant augmenté "de manière exponentielle entre avril et juillet", mais restant "inférieur à la moitié du chiffre correspondant de l'année précédente".

Une évolution positive "a été enregistrée dans le salaire mensuel moyen net des employés, qui a atteint 909 euros au deuxième trimestre 2020".

Au Portugal, "le salaire mensuel moyen net a augmenté de 4,8 % en termes réels, atteignant 956 euros".


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires