Le régulateur de la santé a reçu plus de 28 000 plaintes de mars à juin

in Actualités · 25-10-2020 18:00:00 · 0 Commentaires

Le régulateur sanitaire a reçu entre mars et juin plus de 28 000 plaintes concernant les services fournis pendant la période d'urgence causée par la pandémie de Covid-19.

> Selon le rapport du 1er semestre sur le système de gestion des plaintes de l'Autorité de régulation sanitaire (ERS), sur les 28 437 cas reçus, 4 109 ont été identifiés comme étant directement ou indirectement liés à la pandémie et au problème "Covid-19". Les sujets les plus fréquemment abordés étaient la facturation liée aux équipements de protection individuelle et à l'hygiène dans les établissements (1 563), les mesures de lutte contre les infections non adoptées par les prestataires (722), l'accès (report, refus, orientation) aux soins de santé (641) et l'asymétrie de l'information (598).

Quant à la répartition mensuelle des cas reçus, 8 360 sont parvenus au régulateur en mars, 5 764 en avril, 7 055 en mai et 7 258 en juin.

Les thèmes "centrés sur l'utilisateur", "accès aux soins de santé" et "soins de santé et sécurité des patients" ont été les plus fréquemment mentionnés dans les plaintes concernant les services fournis cette année.

En ce qui concerne les thèmes, le sujet "Covid-19" est associé à tous les thèmes disponibles pour classer les cas reçus par ERS, mais le volume le plus important se trouve dans "l'orientation vers l'utilisateur" et les "questions financières".

Selon le rapport, dans le thème "focus sur l'utilisateur", le droit à un traitement par des moyens appropriés, humain, rapide, correct et respectueux est le sujet le plus abordé, avec 45,9 % des références.

Ensuite, selon les données révélées par le régulateur, il y a la "délicatesse/urbanité du personnel" (34%) et le "droit d'accès au dossier clinique / aux informations de santé" (9,5%).

Selon le rapport, ERS a reçu un total de 46 757 cas au cours du premier semestre de l'année, dont 41 300 concernaient des plaintes, 4 663 des compliments, 645 des suggestions et 149 des processus de classification mixte.

De même que les options de classification des cas en "plainte", "compliment" et/ou "suggestion", le système permet également de sélectionner plus d'un thème pour chaque plainte et, au sein de chaque thème, plus d'un sujet spécifique.

Au sein du thème "questions financières", le sujet le plus mentionné est la facturation excessive/abusive, avec 36,1 % des mentions, "un sujet particulièrement lié à la collecte des équipements de protection individuelle dans les établissements du secteur privé et social, et qui a conduit à l'émission, par ERS, de l'alerte de surveillance n° 3/2020", indique le rapport.

Selon ERS, il y a eu une diminution systématique de l'un des problèmes les plus fréquemment mentionnés dans les processus (les temps d'attente), d'une part, et, d'autre part, les processus concernant les "questions financières" ont augmenté, en particulier au mois de mai.

"Cette augmentation est directement liée à la question du "Covid-19", qui concerne spécifiquement l'utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) dans les établissements du secteur privé et social", indique le document.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires